Sportif à la pointe

Un an avant le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Londres, la flamme va quitter la Grèce pour un voyage « médiatique » à travers les chemins du monde. Sportifs de
renommée internationale, héros d’un jour ou simple mortel se relaieront pour la passer de main en main, fierté de courir , rouler, marcher quelques instants, maillon d’une chaine humaine. Grèce historique , mythique, loin des dettes et de la crise , symbole de sportivité, d’endurant marathon, de mesures « spartiates » , disciplines diverses, rigueur à adopter, recherche de l’équilibre , d’un point de stabilité, entrainement musclé…

La foulée du sportif peut se décomposer en des instantanés: phase d’impulsion, d’éléva tion verticale , translation du centre de gravité, réception, amorti, transmission des forces action, réaction, dérouler du talon de l’arche externe , pose de l’avant pied , adaptation au sol, agrippement des orteils, contraction musculaire pour faire se soulever une masse en effort et recommencer à l’infini.

Lorsqu’il se soulève sur les demi-pointes contractant ses triceps(jumeaux et soléaires), il galbe ses mollets, faisant saillir les masses musculaires, brider les tendons. Les
« fibulaires » tendent la face latérale  de la jambe, loge des stabilisateurs latéraux de cheville pour l’aplomb de l’équilibriste, capteurs et récepteurs passant informateurs aveugles du funambule en mouvement. Du mollet à la cuisse s’étend le jarret. Tubercule de Gerdy , tête de Fibula , Tenseur du Fascia Lata à Bandelette de Maisciat , couture de coté , croise dans l’espace un Biceps crural issu d’Ischio- jambiers. Vaste externe descendant en bavant vers la trochlée , corps charnu du quadriceps extenseur , élévateur patellaire à la force explosive , sculptural symbole discobole ou lutteur, athlète, esthète, éphèbe ou plus ancien, du vase à la statue , du temple au stade..Olympie vous salue.

Que ce soient les tensions perçues par les effecteurs des tendons, ligaments, la qualité des
fibres contractées, étirées , les pressions, les modifications de longueur , des cavités ou saillies osseuses, les tubercules  et les  apophyses osseuses, chacun des éléments sera perçu, décrypté, trié, analysé et fournira les sources d’adaptation biomécaniques pour ajuster la quantité d’unités motrices et la qualité de la contractilité ( contraction  concentrique , excentrique pour le dynamique ou statique) afin d’assurer au plus juste et économique (consommation d’énergie) le geste sportif appris , répété et mémorisé.

Impulsion pour le sportif , mais aussi pour le sponsor très souvent associé à l’image, au nom, au succès. « Effort récompensé » par la sueur et les sacrifices multiples à louer ou à vendre? Vendre son image, se vendre pour doper l’audimat, doper les chiffres de vente d’un produit, faire consommer en masse. L’image du paraitre  » un esprit sain dans un  corps sain », sans une once de graisse , asséché, fuselé, aérodynamique, cible de convoi tise, de jalousie sans tenir compte de l’action pour faire grimper celle des firmes indus trielles , pharmaceutiques, publicitaires et bancaires. Engraisser les « genératrices » de superflu, de profit en affichant des reliefs contrôlés, surveillés. Développer la course au futile, inutile, polluant, intoxicant, dangereux parfois, dégradant avec l’image de celui qui
cherche à respecter autant que faire ce peut son corps . Il s’est bâti une solide hygiène de vie en accord avec les obligations de son environnement, utilise un mental d’exception pour gagner sans merci, être le premier, dépasser tous les autres , se dépasser et se surpasser.

Le rapport au corps et à l’image ( travaillée, retouchée en pixels modélisée) ne dévoile jamais les excès, les secrets, les blessures et les drames quand les résultats ne sont pas
au rendez-vous , quand la performance n’est pas atteinte. Leur impact reste toujours aussi fort, pourvoyeur en record de vente. Pas de médaille en « chocolat ». Du fromage aux chaussettes, de la bière au compte épargne jusqu’au papier de toilette, chacun de saisir la balle au bond dans un slogan racoleur. Accrocher quelques instants fugaces l’attention du badaud, du chaland qui passe. Répéter, seriner à outrance , matraquer comme un marteau -piqueur forant dans nos pauvres cervelles (ou ce qu’il en reste) la sensation d’envie , de besoin d’acheter, de posséder pour se rapprocher de l’étoile au firmament de
la gloire . Lavage et essorage commandités à grands coup de budget avec notre monnaie. Appel d’offre, pieds d’appel, vente record, accélération en pointe des marchés, pointe des pieds…

Que le tendon d’Achille s’effiloche et c’est la rupture.. Du contrat, du marché, de l’élan et
instabilité, boiterie du système et même handicap. Béquille, suture, immobilisation et repos forcé, réhabilitation et au mieux reprise » coachée » , calibrée. Course au chrono mètre, travail en fractionné, le système musculo-squelettique rivalise d’effort et de contrainte avec celui cardiovasculaire. La pompe  du système d’oxygénation et de transport en tout genre plutôt que la pompe à fric !

Sportif de haut niveau, un état d’esprit, un choix de vie, une philosophie, une gymnastique au quotidien. Mentaliser le geste , maitriser chaque séquence , développer l’image corticale. Quand les neurones font du sport un art!

Photo: Christian Coigny

Texte: Pascale Lafraise

Publicités

Tourte de Blettes- Recette

Saison des blettes ou bettes selon la région. autant les côtes blanches sont connues en gratin, en sauce blanche, à la béchamel , autant l’usage des feuilles vertes n’est pas tres connu..une recette typique du Sud Est de la France. A Nice (06) la tourte vous est proposée, parfois sucrée en dessert. Salée et parfumée aux herbes et huile d’olive , elle devient une entrée délicieuse. Débitée  en petites portions , une base de tapas pour l’apéritif  et accompagnée d’une salade composée , un plat principal. En souvenir de ma Nonna , ma grand-mère italienne, je vous offre ce cadeau gourmandise.

TOURTE DE BLETTES (spécialité Niçoise et Corse)

ENTREE

Ingrédients pour 6/8 personnes

•1 botte de blettes aux feuilles fraîches, larges et bien vertes

•2 gros oignons

• 1 verre de riz

• 2 fromages blancs 1/2 sel (carrés Gervais), pour l’accent corse utiliser du brocciu

• 1 sachet de parmesan râpé

• 3 œufs

• 2 plaques étalées de pâte brisée. pour la pâte (250 de farine, 1 pincée de sel, 1 oeuf, 150 gs de beurre coupés en petits dés, un peu d’eau si nécessaire)

• Huile (d’olive de préférence)

• Origan (ou marjolaine, c’est la même chose)

• Sel, poivre du moulin

Préparation

1 – Couper le vert des blettes et le laver à grande eau, puis le faire blanchir 5 minutes dans de l’eau bouillante salée.

2 – Hacher finement les deux oignons , les faire dorer dans une cocotte avec 4 cuillères d’huile.

3 – Egoutter les feuilles de blette, les presser légèrement, puis les hacher grossièrement

4 – Ajouter les blettes à l’oignon , puis le riz et mélanger. Laisser cuire 10 min à feu moyen. Si nécessaire, rajouter un peu d’eau. Saler, poivrer.

5 – Ajouter les fromages, le parmesan et les œufs battus. Mélanger.

6 – Etaler un rectangle de pâte sur une plaque de cuisson huilée et étaler la préparation.
Recouvrir avec un 2e rectangle de pâte et souder les bords en les roulant, après les avoir humidifiés.

7 – Arroser de quelques gouttes d’huile, parsemer d’origan et piquer le dessus de la tourte de quelques coups de fourchette.

8 – Mettre à four moyen (thermostat 6/7) et laisser cuire 20 minutes.

Il ne reste plus qu’à déguster. Bon appétit.

The Violets- François Gillet / Violettes en Cristal

L’amour est un cristal qui se brise en silence-Serge Gainsbourg

Fragilité de l’éclat à travers les facettes taillées d’un flacon de cristal. Autant de bords,
d’arêtes, de faces et d’angles se répondant ciselés de la main de l’artiste artisan maitre verrier. Transparence et résonnance, magie de la pâte en fusion , sable liquéfié aux liens modifiés des  molécules  . Incroyable chimie de la métamorphose défragmentant  la lumière en raies d’étoiles en queue  de secrète lueur irisée et d’une bonbonnière en vase modifiée. Accueille  les fines tiges recourbées des Violettes impériales, suave fragrance sucrée, capiteuses fleurettes du pourpre et du violet, du rose velours et de panne brodées, feuillage vert aux rainures ourlées, deux pétales vers le haut et trois vers le bas pour la famille Viola , quand quatre vers le haut et un seul pointant son nez au sol, madame Pensée se présente à vous. Bouddha , pour quatre pensées  disait : « Il y a quatre pensées illimitées : l’Amour, la Compassion, la Joie et l’Egalité d’âme. »

Modestie, humilité en amour secret, délicatesse et profondeur de sentiment, la Violette officinale, osant se dévoiler, soignait les maux d’amour, maux de tête, insomnie et la mélancolie. Elle attise les braises des cœurs en apaisant les âmes et cristallise ainsi les
humeurs amoureuses. Mariage difficile et subtile ave le lilas, lavande et immortelle, pureté d’être unique, fragile mais tenace à la fois , elle mérite un joyau pour la recueillir, la  baigner, la faire danser et sublimer.

Photo: François Gillet

Texte: Pascale Lafraise