ESPERO? (HOPE?) – Animation 3D en esperanto ( english subtitles)

Les enfants de demain- Projet alternatif de Sophie Rabhi ,la ferme des enfants

Production de neo pensiero eventi , écrit et réalisé par Fabrizio Inserillo , ce documentaire existe aussi en version anglaise et italienne . Une heure vingt minutes de vie, de rencontres, de moments simples pour présenter l’école de la ferme des enfants et l’ecovillage du hameau des buis en Ardèche , rêve devenu réalité et qui ne cesse d’évoluer à l’initiative de la fille de pierre Rabhi , Sophie Rabhi Bouquet .

Faire émerger un nouveau modèle de société aux enfants, les citoyens de demain .Proposer une alternative au modèle actuel : école, compétences , diplôme ou non qui amène vers le monde du travail et de la consommation .Pour cela , il faut proposer un .environnement social innovant,  alternative au modèle et système tel qu’ est aujourd’hui  la société. D’un lieu de séjour pendant les vacances , Sophie Rabhi en fait  une école à la ferme avec  une autre approche pédagogique. Ainsi se met en place au cours des années  un village , centré sur son école , pivot de transformations et de changements en  » miroir » pour petits et grands .  L’école est la manufacture première d’un être humain adapté au modèle . Proposer une alternative pour lutter contre le petit producteur consommateur pour un système et une idéologie établie . Inspirée par son père, la fille tente cette aventure retracée par les différents acteurs volontaires, habitants ce hameau particulier .

La ferme des enfants, depuis 1999 , au hameau des buis ( Ardèche) ouvre une autre voie d’approche à l’ accompagnement de l’enfant et du futur adulte en devenir . Nos comportements à l’égard des enfants vont créer des comportement d’adulte et de la Société. Le nouveau modèle proposé est basé sur la bienveillance ,la communication non violente , ni punition ni récompense pas de jugement . Les enfants sont des enfants comme les autres avec leur mais accueillis différemment dans leur humanité pour construire ressources et compétences relationnelles, confiance en eux en exprimant tout leur potentiel . Basé sur le principe des « oasis en tous lieux » ,le hameau , né autour de l’école à la ferme est un lieu de vie
Le hameau du buis , écovillage : Rassembler les générations sur un même lieu . « vivre ensemble » en diminuant l’empreinte écologique, grâce à des économies d’eau , d’énergie, écoconstruction, récupération des eaux pluviales, phytoépuration , se voulait une réponse également au problème de l’isolement et manque de sens des vies des personnes âgées . Un collectif de retraités avec l’ envie de créer ce lieu a pris part à l’édification des premières habitations , devenu un exemple d’ ecovillage avec ses 20 logements, école , ferme et centre de formation . Pour ne pas le transformer en ghetto de retraités , l’ouverture à des familles entières a fait du hameau un lieu de vie intergénérationnel pédagogique sur la base d’activité vivrière agricole . Ce projet prend ses racines en 2002 où l’école à la ferme existe déjà . Les enfants devant être témoins d’adultes construisant en innovant dans le  » vivre ensemble », véritable expérimentation luttant contre le désert social des grandes villes . Le centre de formation est ouvert pour faire connaitre l’expérience pédagogique et la vie en ecovillage et permettre d’essaimer vers d’autres projets analogues. Des visites organisées du hameau en témoignage d’alternative sociétale . Toilettes sèches , récupération des eaux phytoepuration . Résolution de pollution en amont de la récupération des eaux . L’enjeu de l’eau , problème mondial y est illustré par les installations . La consommation d’eau est 3 fois moins importante que celle moyenne des français . Le fait de modifier notre mode de vie donne des résultats incroyables . Les constructions se passent en chantier solidaire où les personnes participent au terrassement, menuiserie comme pour la nouvelle boulangerie (2014) . L’origine du projet est bénévole mêlant confrontation et complémentarité pour les réalisations grâce aux compétences de chacun . Un des fils conducteurs est de garder le lien , s’enrichir par les discussions mais surtout les actes en commun menant à un groupe de réflexion sur une problématique se présentant dans le hameau .
Alternative au système éducatif classique pour une harmonie en éradiquant la violence , le manque de respect de l’enfant , l’autoritarisme .

Chacun cherche à créer du lien avec une activité qui ait du sens . Une serre et le jardin potager prennent forme en vue de nourrir sainement écoliers et habitants . Du récréatif , le maraichage devient plus sérieux . Une serre est mise à disposition sous responsabilité d’un nouvel habitant venu comme wwoofer ( aide bénévole aux activités d’une ferme biologique en échange du gite et du couvert) s’est implanté au hameau avec le projet de développer grâce à l’autonomie alimentaire en s’appuyant de ses expériences antérieures dans des lieux utilisant permaculture et biodynasmisme . Enfants et personnes âgées interviennent avec plaisir . Arbres fruitiers , fleurs et plantes comestibles en tout genre sont au programme . Le jardin a démarré avec des graines offertes par les atlterhumanistes ainsi que des semences glanées avec kokopelli , Biogermes, Germinance ( objectif de conserver et d’augmenter la diversité ces semences ). Belle idée que cette autonomie alimentaire du hameau en respectant l’eau . Bassin de rétention d’eau par gravitation en utilisant les pentes naturelles du terrain , utilisation des eaux grises ( utilisée pour la douche ou cuisine après épuration …) aucun produit chimique n’est utilisé. Solution naturelle comme la pulvérisation de purin d’ortie , de prèle ( cueillis près de la rivière ) . Ce mélange renforce les défenses immunitaires des plantes .

Ces gens simples expliquent simplement leurs réflexions, leurs actions , leurs réussites comme leurs échecs. Ecole alternative que cette ferme aux enfants, école de la vie que ce hameau . Et pour finir , les mots de Sophie Rabhi Bouquet , en digne fille de son père Pierre:  » Chercher en soi des solutions à se guérir soi même et se transformer soi même pour se libérer et lancer des réalisations , une fois les blocages , les peurs, les blessures, les revendications pour s’ouvrir à la fluidité de la vie . Il ne peut y avoir de changement de société si on ne change pas d’abord . Un travail intérieur est indispensable à toute démarche de changement et de transformation de la Société « .

La langue française à travers les siècles (2- suite et fin )

205087_vignette_carte-de-la-francophonie

………A cette période le français fait partie de ces langues qui servent de passage entre les différences connaissances en Europe. Comme se développe une littérature fort brillante , à coté de la littérature anglaise , avant celle allemande et celle espagnole qui deviendra essentielle au XVIIème siècle , cet espace culturel dans un espace ou de nombreux pays communiquent en de nombreuses langues et dialectes est un peu une prémonition . La volonté politique , d’un cote et la volonté esthétique sont en avance sur la réalité sociale . Avant la guerre de 1914, on ne se rend pas compte qu’il n’y avait que 40% ou moins de francophones européens (belges, suisses romans et ceux qui habitent la France actuelle). En Savoie, proche de la Suisse , partage d’un dialecte franco provençal, terme inventé par un linguiste italien ( invention d’un concept mais mal dénommé car ni français , ni provençal) .

De même , l’anglo-normand trouve ses racines autre part . Le dialecte normand parlé en Angleterre au Moyen Age, responsable de la plupart de la littérature française du XIII et XIVéme siècle , comme les lais de Marie de France, montre les contradictions et paradoxes extraordinaire dans l’étude des langues . Ces normands anglais avaient ravagé les rivières d’Europe occidentale, pillant tout ce qui était possible , faisant des esclaves qu’ils ramenèrent au Danemark. Nous parlons des fameux Vikings. Ils ont crée une colonie en Normandie , comme les Varegues en Russie .C’étaient des guerriers commerçants. Guillaume ne connaissait plus le danois, sa langue originelle .Devenu Duc de Normandie , il a battu à Hastings les anglais sur leurs terres, introduisant la langue française, pendant 4 siècles. Son histoire est racontée par la tapisserie de Bayeux, ( qui n’est pas une tapisserie mais une tenture brodée  » broderie de la reine Mathilde ») en est un témoignage. L’ Influence de cette présence de langue française au Sud de l’ Angleterre auprès des décideurs faisant la vie économique et politique a modifié la langue anglaise . Elle possède la syntaxe et mots essentiels de la langue courante germanique mais tout le vocabulaire des connaissances, de la culture, de l’organisation sociale, du savoir est latino français. Le paradoxe est que , lors de la disparition de la langue française en Angleterre, apparaissent de nombreux mots en français . Le début du parlementarisme, la façon de vivre quotidiennement, Walter Scott dans ses récits , le raconte en disant que tout ce qui était humble , modeste, rural était saxon , et que tout ce qui était agréable, chic, prétentieux était français . On dit Ox quand il s’agit du bœuf ou de la vache , mais quand il arrive dans l’assiette il s’appelle beef , idem pour le veau (calf/veal) pour le mouton , (sheep/mutton) . Une tres grande partie des anglicismes en français est en réalité, les mots français usités en Angleterre à l’époque.
Exemple : sport venant de desport la distraction par l’usage du corps, les activités physiques . Comme se déporter , sortir de la routine quotidienne. La prononciation de ce mot français donnant en écriture phonétique sport .
Le tennis , façon de prononcer le mot « tenez » qui accompagner le lancer de balle au jeu de paume. Lors du changement de règle, la paume laissant place à la raquette , le tennis était né.
Budget est un autre exemple amusant : Ce terme désignait le trésor royal ainsi que des activités bancaires nombreuses . Le mot ancien français est la bouge: petit sac de cuir ou la bougette devient budget . Ainsi, la tonnelle prononcée en français devient tunnel . Il existe , dans le temps un échange constant de mots entre les langues et les pays , modifiés de l’oral à l’écrit . Le mot anglais est un faux ami , conservant le sens initial du latin ou français original comme pour dramatic en anglais est spectaculaire et non dramatique .. Il y a compromission réciproque depuis des siècles cachée par la prononciation .
Le jeu entre l’oral et l’écrit est grand dans les mutations de mots , la phonétique déformant l’orthographe initiale .
La chanson de Roland était transmise oralement . Avec des erreurs des extrapolations, des changements, adaptation suivant l’auditeur. Cela donne une transmission de partition , poésie lyrique orale .

La langue écrite est plus que nécessaire , celles qui n’ont pas cette trace écrite sont dévalorisées , infériorisées socialement de façon quasi définitive , voir disparaissent comme celles amérindiennes, africaines , Nouvelle Guinée, autochtone australienne .. Comme le gaulois , très rarement écrit .Sa disparition , en extrapolant est de la responsabilité de ceux qui voulaient garder des secrets, une forme d’autorité, les druides : ils gardaient secret les connaissances réservées , ésotériques alors que 2 écritures étaient possibles grecques et latines . Les inscriptions gauloises , sur les objets et éléments architecturaux retrouvés par les archéologues montrent l’utilisation religieuse essentiellement de cette écriture comme à Lyon et Autun ( Agustum dumum) les premières villes sous occupation romaine. Les noms gaulois sont issus d’une langue proche indoeuropéenne , comme chez les celtes Autriche Hongrie vers l’ouest et le Nord .
Différencier le celte du breton . Le breton, en effet ,est le fils du gallois repoussé par les anglais . Il s’installe en Armorique, vide à l’époque . Donne le breton ..malheureusement au XVIII et XIX siècle, la perte du breton est un vrai malheur . La littérature bretonne apparait à partir du XV eme. L’école est un réglage définitif pour une nation. Elle induit le recul de la langue locale par perte de son enseignement . Une langue orale , locale qui résiste est le créole alors qu’il n’est pas enseigné , car la transmission se perpétue de génération en génération étant parlée dans la famille .
Avant l’apparition d’Internet, revient une époque de regain d’ une civilisation de l’oralité et de l’image: téléphone , cinéma , télévision, radio ; un monde fictif où l’écrit est parlé ( comme le présentateur télé utilisant un prompteur avec lecture ardue , coupée sans connaitre le texte avant ..).
Autrefois, l’ écriture était cadrée par l’ institution, l’imprimerie . Robert Etienne écrit le premier dictionnaire français -latin (1ere description de la langue française , Dictionnarium) puis fait le 2eme latin- français . Robert Etienne se refugie à Genève, période de Calvin XVIème siècle .Des phénomènes fondamentaux dans l’évolution du français se sont passés aux marges du pays français et non pas au centre . A la fin du XVI et XVIIème siècle, la cour de France parle essentiellement en italien , rapport peu clair avec le peuple . Dans le même temps on note la volonté du pouvoir italien de se franciser . Louis XIII dit  » le juste » fils de Marie de Medicis ( grande famille italienne, faut-il le rappeler?) et D’ Henri IV , enfant suivi par le médecin, Jean Heroard retranscrivant la progression dans le langage ; comme les « fautes » de prononciation . A l’époque , il est du langage enfantin que de ne pas prononcer toutes les lettres comme le R final des verbes infinitif ( tomber, prononcé tombé et non tombere). Nous sommes donc actuellement à l’âge d’apprentissage et langage « bébé » enfantin d’un petit louis XIII à l’âge de 6 ans . Sociologiquement parlant, le français est donc tres mal parlé .Nous sommes revenus à une civilisation d’écrit plus proche des racines .
Le passage du pouvoir à Louis XIV fait disparaitre l’italien en France , utilisé par les gens de pouvoir et de la sphère du commerce .La langue seconde parlée est un dialecte franco provençal lyonnais , la troisième seulement était le français .

La langue véhiculaire et langue maternelle : La langue véhiculaire, comme son nom l’indique servant à véhiculer les informations de façon nationale et transnationale est de nature à éliminer les langues et dialectes plus ruraux .
Molière, dans ses déplacements en région du Sud de la France passait par la pantomime , le burlesque car les locaux ne comprenaient rien à la langue du Nord . Racine descendant jusqu’à Valence , découvrit, plus au Sud cette frontière linguistique : Dans une auberge,où il passe la nuit, il demandant un pot de chambre , ne se fait pas comprendre , fait la demande en italien et obtient son objet .
Grande étape que la guerre de 14-18 entre ces hommes qui se battaient pour le même pays et ne se comprenaient pas . La langue des tranchées est francisée de force , pour comprendre les ordres des officiers . Les femmes restant dans les régions parlaient encore le patois et les dialectes . Les préfets se plaignant qu’on ne les comprend pas demandent à généraliser une langue commune .
Ce qui se passe en Bretagne en 1920 est la situation qui se passe en Afrique actuellement , avec des possibilités de transfert d’une langue à l’autre liée aux possibilités plus importantes de déplacement vers les grandes villes , pour les études, mais aussi les exodes , la fuite des conflits ethniques, nécessité d’ouverture au marché de la mondialisation etc …

L’anglais des Indes est également en train de prendre un essor à part entière , on ne dit pas indian english (littérature indienne ) mais Inglish avec un I au début. En Inde, à cause de la multiplicité ethnique , il existe 17 langues nationales ravidiennne , indie différent des langues du nord . La préférence d’anglais à la langue indie est liée à une raison politique et idéologique .L’ outil de communication s’éloigne des langues anglaise pour une détermination locale ( comme le portugais utilisé au Brésil). Apparaissent des langues hybrides de nécessité absolue pour langue commune quand il n’y a pas de langage véhiculaire suffisamment puissant .IL n’existe pas « l’africain » qui serait commun à tous les pays. Le poids du passé colonial influence le choix et la détermination de la langue au détriment des dialectes et langues ancestrales. Il est à noter un essor important du français, tout du moins à leur sauce . .. Lié a la prononciation modifiant le terme comme nous l’avons vu chez nos voisins les anglais .

Ce tableau dépeint de la langue française est complexe mais n’est pas un constat d’impuissance , de chaos et d’ insuffisance d’une langue .C’est la vie d’une langue parlée dans 5 continents. On note un recul dans de nombreux endroits comme’ Asie . Se développant dans d’autres comme en Afrique. En Afghanistan, par exemple il est constaté avancée du français dans les écoles de Kaboul .
Suite à son intervention , questions de l’auditoire :
– Que pensez-vous de la langue suisse allemande ?rapport classique entre langue spontanée et langue de référence écrite standardisée comme l’allemand (de source luthérienne)
-Esperanto ? Elle n’a pas l’impact que le créateur avait espéré , reste encore un peu référence pour ceux qui souhaitent une langue internationale. Comme elle possède de nombreuses racines romanes, elle n’est pas d’accès facile pour la plupart sur la surface de la terre . Langue logique , appauvrie au point de vue sémantique car créée artificiellement à l’inverse des possibilités infinies d’une langue naturelle , trop théorique elle n’a pas la charge d’une langue maternelle transmise par l’affectivité . Très rationnelle , elle est correcte pour une conférence internationale mieux que du » globish » , certes . ( Rire de l’assistance).
-Le français s’appauvrit au niveau du vocabulaire ? En pratique de la majorité des européens oui . Au niveau des jeunes , 25-35 ans qui l’utilisent dans un domaine un peu spécifique hormis le contexte universitaire, la qualité de français est meilleure que pour la génération antérieure. Ils possèdent des niveaux de compétence liés à un éclectisme de curiosité intellectuelle : comme un jeune libanais qui a rejoint mon équipe , se développant dans la spécialité sur Platon et dans le même temps meneur d’un groupe de rock. Il mêle avec délectation une richesse de la langue française.
Lors d’une intervention dans un établissement scolaire, en banlieue de Toulouse à Muret , population rurale en général ,le niveau moyen ne semblait pas brillantissime. Quelques uns ont posé des questions fort judicieuses .
L’image des jeunes et de leur langage n’est qu’une apparence : un coté volontaire répétitif , agressif, insultant, violent est une arme imparable pour faire fuir l’adversaire. Un lexique des cités a été réalisé auprès de rappeurs, de grapheurs , cherche des exemples des étymologies , donne exemple de maitrise du français et non pas d’un appauvrissement absolu . Observez les enfants et les adolescents sortants de grands lycées parisiens , issus d’un milieu aisé. La phonétique est différente, comme un argot chic mais incompréhensible dans le but de décevoir ou isoler les parents ne maitrisant pas ce langage. Idem pour langage SMS qui est plus un jeu et ne signe pas la fin de l’orthographe du français. En sociologie , il n’y a pas encore d’étude sur l’appauvrissement du français.L’ orthographe française est ornée d’ allitérations grecques,( le ph à la place du f, le K, le Y …) ce qui n’existe pas en espagnol ou italien dans leur utilisation phonétique est un facteur de complexité.
-Que penser de l’invasion des termes anglais dans les affichages , la publicité ? Prendre les anglicismes pour ce qu’ils sont comme la gare rebaptisée railcity etc … cela ne semble pas être utilisé dans la langue orale . C’est une volonté publicitaire de communiquer en changeant . Nous arrivons à une certaine perversité comme ce panneau vu ce matin :  » Confédération -Centre » et non pas Confédération-Center . Effet d’ abstraction en modifiant l’ordre des mots . Cela me fait penser à « positive attitude » , invention d’une chanteuse populaire française . Le premier ministre de l’époque Raffarin a apprécié cette expression plus positive, pour lui qu’  » attitude positive » ) . L’ ordre des mots peut miner la réalité d’une langue , frisant le ridicule .
-Que reste t’il par rapport à la création du langage poétique? Le discours poétique est de moins en moins tributaire des loi de la prosodie . Je citerai Henri Pichette avec  » Les épiphanies », texte poétique et théâtral puissant d’une beauté extraordinaire. En vieillissant il écrit des poèmes archaïques ; je le nomme :le seul poète médiéval vivant ,. IL a écrit une tragédie sur les dangers de l’atome » Nuclea »; ressemble à du Corneille . Il existe un jeu entre tradition et novation . La dimension fondamentale des langues est que la poésie montre dans son vocabulaire la puissance du signifiant , intraduisible dans toute langue . Il existe une ligne de l’intraduisible absolu au traduisible parfait ; les génies de traduction peuvent la franchir parfois par maitrise des langues comme Baudelaire et sa traduction des contes d’Edgar Poe . Il donne à cet événement en français autant de poids et de valeur que le texte original de Poe . Ce qui n’est pas évident , voire possible avec d’autres œuvres. Les traductions des pièces de Shakespeare , difficile aux traducteurs de  donner autant dans l’ ambigüité , calembour et force du texte originel .
– Rôle de l’Académie Française ? Intégration ou conservation des mots .. Une telle académie n’existe pas en Angleterre ou en Allemagne pour leur langue . Le français semble un peu figé par l’ académique Académie . Historiquement créée et voulue par Richelieu , dans un acte politique : Imposer la fonction de langue véhiculaire ainsi que Louis XIV ( despote éclairé , mécène pour la création même gênante sur le plan idéologique , comme subtil et pervers il fait continuer à travailler Molière malgré ses textes comme le Tartuffe ) .L’ institution acquière la légitimité linguistique orthographique au XVIIIème siècle avant Voltaire induisant une simplification de l’orthographe .
– A noter l’ Academia Reale espagnole permet , elle aussi une simplification phonétique de la langue .
L’Académie Française explose à la Révolution . Assouplissement et changement de références modifiant le dictionnaire de l’Académie fin du XXeme siècle .
– Anglicismes ? Le mot Flirt vient -il de l’expression  » compter fleurette » ?Cela semble un mot hybride .Pour les référents anglais, le dictionnaire d’ Oxford ne revendique pas les origines françaises comme  la base de leurs mots . Il faudrait redonner à certains mots anglais passés dans notre langue une orthographe issue de la phonétique comme riding coat créa la redingote au XVIIème siècle .  »

Rédacteur en chef des publications des Editions Le Robert, Alain Rey lors d’une conférence donnée pour le 450e anniversaire de l’UNIGE ( Université de Genève) en 2009.

« Tirez la langue, pour voir votre état de santé », la langue française à travers les siècles (1).

1850514_3_8901_les-perspectives-d-ouverture-a-des-marches_0befd69fa355f5c068d309014c38dee0Sur les 6 000 langues dans le monde, 50% sont menacées de disparition; 96% d’entre elles sont parlées par 4% de la population mondiale; 90% ne sont pas représentées sur Internet.
Une langue disparait toutes les deux semaines et, par exemple, 90% des langues africaines n’ont pas de transcription écrite.
Les langues peuvent figurées comme les plus parlées dans le monde en regard des chiffres de population mondiale. Elles sont cependant à influence variable en fonction de critères comme : langue maternelle , langue seconde , pouvoir économique des pays utilisant une langue , nombre de domaines majeurs de l’activité humaine dans lesquels la langue est importante , nombre de pays et leur population l’ utilisant , prestige socio-culturel de celle-ci et si la langue est langue officielle des Nations Unies . Ainsi , les locuteurs du français , francophones partageant cette langue commune seraient 220 millions (selon une étude de l’Organisation internationale de la francophonie, datant de 2010) répartis dans 77 pays et territoires sur les 5 continents. Au 5eme ou 6eme rang mondial du classement des langues les plus parlées , le français se place en 2eme position du classement des langues influentes après l’anglais. Selon , l’OIF ( Organisation Internationale de la Francophonie, avec un « F » majuscule, dispositif institutionnel organisant les relations entre les pays francophones.) la francophonie( avec un « f » minuscule , terme utilisé vers 1880 par un géographe français, Onesime Reclus, pour désigner l’ensemble des personnes et des pays parlant le français) passerait à 700 millions en 2050. A cette échéance, le français serait donc l’une des langues les plus parlées dans le monde( langue maternelle +langue seconde), avec l’anglais et le mandarin. Neuf francophones sur dix devraient alors être Africains.

Francophonie

Lors d’une conférence , en 2009, à l’occasion du 450eme anniversaire de L’UNIGE , Université de Genève, le rédacteur en chef des publications des Editions Le Robert, Alain Rey relate une grande partie de l’historique ,l’appauvrissement ou l’enrichissement, la disparition ou le devenir de la langue française à travers les siècles..Une langue n’est pas seulement le moyen de se comprendre; elle permet aussi l’affirmation de valeurs et la création mentale de mondes possibles.
Transcription écrite de son intervention orale filmée lors de la conférence :
1ère partie

Alain Rey débute son intervention en rappelant que le mot « français » dans la langue française est d’origine germanique .
 » Ce sont les francs qui ont organisé l’embryon de pouvoir central, dans un pays complètement féodal voué à la diversité ( représentant à peu près la moitié nord de la France actuelle). C’est à partir de ce petit noyau qu’une langue est née( à partir d’une modification très profonde de la langue latine étant fortement influencée par la langue des francs pas encore l’allemand mais un ancêtre du néerlandais). Le français est une langue romane, dérivée de la langue latine, la plus influencée par celle germanique . Quand on additionne la totalité des traditions culturelles romanes et germaniques on a quasiment toute l’ Europe occidentale qui s’articule sur un passé plus lointain : le passé celte. Cet espace géographique et culturel a parlé pendant 5 siècles une langue s’appelant le gaulois qui a disparu sans laisser de trace en 4 ou 5 générations . C’est une leçon pour l’avenir car on s’aperçoit qu’une langue importante , une langue majeure de l’ Europe, peut disparaitre ne laissant que des connaissances fragmentaires , des noms propres ( la plupart des noms de villes français viennent de nom de tribus gauloises) sans laisser de trace d’une francophonie européenne car les frontières de la langue gauloise sont très exactement les limites de la langue française actuellement en Europe : moitié Sud de la Belgique , Suisse dans sa partie occidentale .
Anecdote fort connue pour les amis suisses : dans  » Bellico gallico » de Jules César . Envahissant la Gaule pour de nombreuses raisons colonialiste, économique, pratique, militaire, et personnelle pour se faire valoir, pour devenir le personnage le plus influent et le plus puissant de Rome à cette époque , Jules César, avec un prétexte tres curieux ( inquiet de l’équilibre politique car les gaulois helvètes cherchaient querelle aux gaulois de l’autre coté du Rhin ) lance la colonisation sous couvert de remettre l’ordre et la paix en place dans le pays …Les tribus gauloises faisaient des efforts pour se confédérer . Un des mots issus de la langue gauloise reste usité de nos jours:  » ambassadeur ». Indépendamment de quelques mots culturels tres anciens ,subsistent certains termes poétiques comme l’alouette .
La valeur et la longévité dans le langage concernent les mots d’organisation , de communication , de compréhension entre des entités de politiques différentes tribales . Il existait donc en Gaule une unité souple confédérale . Le passage du latin au français( partie historique et linguistique assez technique ) peut permettre cette métaphore : le français est un  » créole » du latin . La langue latine a perdu ses déclinaisons , changement considérable au niveau du vocabulaire, a donné les racines à l’espagnol, portugais, italien , français sans oublier à l’est le romanche parlé encore en Suisse et le roumain ( envahissement des romains de la Dacie) ayant résisté aux pressions slaves et magyares pour rester une langue proche par sa phonétique de l’italien , imprégné de français ..A l’est l’influence de la culture française a imprégné la langue russe au XVIIème et XVIIIème siècle en y intégrant plusieurs de ses mots .
Il est important de ne pas confondre la langue et la nation . Les langues portent bizarrement le nom des nations , on pourrait ainsi croire qu’en Belgique on parle le belge et en Suisse le suisse , en France le français , l’allemand en Allemagne ( c’est vite oublier l’Autriche).

Une langue est un système de communication dans une ou plusieurs cultures . Elle peut se déplacer , se modifier profondément, se diffuser, ou disparaitre .
Toutes les langues sont en situation de danger par rapport au monde extérieur et par rapport à son propre fonctionnement .
Pour le statut de la langue française actuellement , faut-il craindre ou espérer pour son avenir ? Il existe des éléments en faveur et défaveur de l’avenir de la langue française .Il est cependant rassurant , au travers de la longue histoire de cette langue ,un millénaire.
Elle a vécu des périodes où elle aurait pu disparaitre de la planète ou être modifiée au point de ne plus être reconnaissable comme à la fin du Moyen -Age , ce que nous appelons par facilité l’ancien français ( ne sachant pas si c’est notre langue ou une langue étrangère) . La grammaire a produit comme rejeton celle du français moderne et contemporain avec des modifications empêchant une compréhension entre les 2 .

Le Moyen -Age, univers fascinant , à la variété linguistique considérable en Europe : les utilisations du latin vont dessiner 2 langues existant par 2 facteurs associés et nécessaires

1) la volonté politique au sens large et non institutionnel du terme, volonté collective qu’une société humaine développe pour communiquer avec un code commun . Sur des bases ni forcément volontaires ou conscientes , pour éviter les traductions et les différences ne permettant pas de se comprendre . Au Moyen Age la langue se chargeant de cette fonction était le latin , n’étant cependant maitrisée que par ceux capable de lire et d’écrire soit 95% des clercs garantie par l’organisation de l’Eglise. La libération des pays par rapport au latin est un point tres important , se détachant ainsi du contrôle culturel de l’Eglise . En France , et en Suisse , ce phénomène s’est passé au XVIème siècle .
2 ) raison poétique . Le coté esthétique de la langue la fixe comme symbolique dans des échanges communs pour la littérature ( littera la lettre , écriture alors qu’au Moyen Age l’utilisation esthétique au travers de la poésie comme dans les épopées est essentiellement orale ).Elle est partagée avec des dialectes tres nombreux . La partie écrite n’est que la stabilisation.

L’ italien a été « inventé » quasiment sur le plan poétique, esthétique, littéraire par Dante Alighieri . Il a écrit un texte en sélectionnant dans les patois et les dialectes de la Toscane , son pays natal , sélectionnant des mots issus du langage vulgaire ceux aux caractéristiques de précision , d’expressivité, de qualité esthétique, , de puissance poétique et évocatrice( De vulgari eloquencia) pour la commedia ..nom de Divina commedia donné après sa mort ( étant un homme modeste qui ne s’est jamais pris pour un dieu créateur) suivi alors dans cette démarche par Pétrarque et son  » Canzoniere »‘ ainsi que Boccace et son Décameron. Des le XVème siècle , avant que les autres langues européennes n’aient acquis la certitude d’un expression comme le modèle latin , il a fallu pour que l’italien devienne ce qu’il est aujourd’hui, une intervention d’origine politique . L’écart chronologique est considérable . La langue italienne existe au XVIème siècle à coté du latin , servant de modèle à la langue française . Cavour au nord et Garibaldi au sud ont cette volonté de sortir cette langue du seul usage poétique, littéraire . Volonté politique d’unification par un axe de dialecte de la Toscane ( Florence) avec Rome et plus au nord Milan pour créer cette langue au début tres critiquée comme en réfèrent les textes d’un linguiste (par accros car surtout grand écrivain) Pier Paolo Pasolini. La langue italienne centrale était plus une langue littéraire que politique (communication pour compréhension de tous).
Pour la France, la langue se mature grâce à la rencontre des différents facteurs comme la fin de la féodalité avec l’importance du roi de plus en plus grande garantissant l’unité sur le plan politique , la présence de dialectes dont l’occitan , provençal, languedocien , le gascon. Se mêlent des circonstances artistique comme François 1er faisant venir en Loire Leonard de Vinci . Les poètes et écrivains ont pu faire exprimer et évoluer la langue pour égaler le latin ou l’italien naissant . Ronsard et Du Bellay pour la défense et l’illustration de la langue française , mais aussi Rabelais et ses créations de langage truculentes , termes des plus savants ( médecin de formation ). Sa connaissance parfaite du grec, du latin et partiel de l’arabe fait s’entrechoquer ces termes avec ceux populaires, du rire ( le rire est le propre de l’homme). Il illustre ainsi la remarquable utilisation de toutes les possibilités dans les sens d’une langue . Raymond Queneau est un peu le Rabelais du XXème siècle mais sans la dimension rabelaisienne culturelle considérable . Jeu sur le sérieux et la moquerie, références culturelles, source de connaissances sont ses qualité . Rabelais est un demi dieu créateur de la langue française .

Au XVIème siècle , un autre volet politique et religieux intervient : la réforme . La capitale de la francophonie culturelle, esthétique, linguistique n’est pas Paris mais Genève . Grace à Calvin , le réglage entre le latin et les langues modernes spontanées s’est fait ; Les pensées et textes pour le Vatican et ceux qui lui obéissaient étaient tous en latin . La lutte à la Sorbonne pour passer du latin au français commence comme avec la traduction de la bible qui était quasiment interdite. Les gens peu cultivés, le peuple ne devaient pas avoir accès à la parole divine. Calvin, comme Luther, prend des positons opposées. Les » institutiones » de Calvin ( écrits en latin traduits en français par lui-même quelques années plus tard, avec la prose la plus souple, la plus aisée, respectant les structures de pensées du latin vont dans la simplification et élégance rarement atteints dans la prose française de l’époque) et la traduction de la bible par Luther sont les prototypes du français et de l’ allemand moderne .L’ étape suivante plus moderne est franchie par Montaigne . Dans l’histoire de la littérature et de la langue française , la place de Calvin n’a jamais été étendue à sa place réelle, pour des raisons idéologiques . Son texte est exigeant, théologique , loin du divertissement, au niveau de la prose d’idées. La reforme, avec ses impacts dans d’autres domaines d’idéologies et de pensées, a eu cet impact sur les langues , faisant référence en français ou en allemand à une communication aisée entre la parole divine et la manière de l’interpréter d’une part, de l’autre l’utilisation par le croyant sans passer par cet intermédiaire exigé par le Vatican qui était le prêtre. Maitrisant la langue vernaculaire et la savante , tres peu connaissaient la bible en latin et encore moins en Hébreu . Il y avait donc déjà une quantité de contre- sens considérables par ces passeurs de traduction , dans la transmission de ce savoir .

La réforme correspond au retour de langues simples, parlées, et coïncide avec un autre mouvement à même époque de dégagement par rapport aux valeurs chrétiennes . C’est une libération dans le sens de l’exaltation des langues modernes et recul relatif de la langue correspondant au modèle général , le latin .Il a résisté vaillamment jusqu’à la fin du XVIIème siècle , en matière scientifique cédant sa place au français . Descartes a écrit certes ses méditations en latin mais tres rapidement traduites en français . Le discours de la méthode, directement en français . Provocation que ce texte de connaissance générale , de philosophie, dans la langue familière, pouvant être lu par des gens n’ayant pas fait des études de théologie . Cette période comme l’a appelé Goldman est la période de dieu caché, intermédiaire entre le dieu exalté et le dieu nié . (chez Nietzsche plus tard ) .Le retour à une croyance plus naturelle, plus personnelle pour les reformés et le dégagement des dogmes pour les philosophes , vers le temps des lumières au XVIIIème passent tous les 2 par une répudiation du latin, une mise à distance créant un impact dans l’évolution des sciences (la science moderne progresse , les premières œuvres de Newton sont en latin ,puis en anglais) . Descartes idem du latin au français, Leibnitz , lui se promène entre les langues , logicien , théoricien du langage , a eu la prémonition de l’étymologie , écrivant indifféremment en allemand, français ou latin . Dans la communication scientifique de l’époque , le latin a encore une place prépondérante pour la diffusion à travers les différents pays . A noter que la langue anglaise a pris cette place dans les institutions européennes de nos jours , mais que cependant persiste le latin comme terminologie scientifique universelle en anatomie, biologie….) par commodité servant de ponts de référence terminologiques scientifiques entre les langues diverses dans le monde entier .  »

A suivre

Examens scolaires: une bonne correction ou la révision d’un système en fuite.

vie_et_mort_dun_scribe

Le modèle classique enseigné pour un devoir de philosophie , par exemple, se constitue des 3 parties : thèse, antithèse et synthèse . Le pour , le contre et son propre avis , son opinion, son choix , et tout ceci étayé par des citations ou références aux textes des anciens et des nouveaux philosophes, aux liens historiques approuvés dans le programme dicté par les « grands » , les érudits, les décideurs de l’ Education Nationale (eux-mêmes chapeautés par des autorités supérieures, mais ceci est un autre débat .)
Difficile , un jour d’examen, de prendre parti pour une position trop radicale sans risquer de voir s’abattre les foudres d’un correcteur adverse en une note ( plus ou moins fort coefficient) difficile à rattraper pour une bonne moyenne .
La moyenne, le juste milieu…. C’est souvent le but ultime de l’élève : assurer sa moyenne . Ne pas se démarquer trop du troupeau . Rares sont ceux qui visent à intégrer la classe élitiste à moins d’une ambition plus ou moins démesurée, d’une volonté farouche de vouloir changer le monde ou de s’accaparer une tranche du gâteau et ne pas crever de faim avec la plèbe.
Modèle éducatif d’antan, strict, aux règles de sévérité, de système récompense/punition. La distribution des prix de fin d’année assurait le petit instant de gloire, la fierté des parents . La blouse uniformisait et cherchait à camoufler la lutte des classes. Etonnant de retrouver la couronne de laurier ou le bonnet d’âne , métaphores matérialistes aux effluves de mythologie ou de symbole historique pour les civilisations antiques .
Modèle éducatif d’aujourd’hui à la frontière de toutes les nouvelles technologies : abandon des livres scolaires papier au profit de l’utilisation de la tablette informatique. Perte de l’autorité naturelle du professeur , de celui qui a les connaissances , la pédagogie, qui sait transmettre en donnant cette envie d’en savoir plus, de l’art de se poser les bonnes questions et non pas seulement d’avoir la réponse juste sans ce temps précieux de réflexion et d’ouverture de conscience .
En est-il des cessions du baccalauréat comme d’une nouvelle cuvée que Bacchus renierait comme doux nectar. Bonté divine, nom de Zeus! Plus véloce et prolixe, le vocabulaire des bacheliers , sur twitter et autre média de réseaux sociaux à énoncer leur connaissance en ornithologie et affubler Victor Hugo de tous les noms d’oiseau. Il n’était pas le seul à étendre son suaire dans les pauvres petites cervelles de ces chers bambins. Le grand tétras ou coq de bruyère, oiseau emblème de l’ Ariège avec son petit frère tétras lyre claironne , au crépuscule . Ce plan coupant en un point un tétraèdre a fait couler plus de sueur que d’encre, plus de pétitions, d’insultes et de menaces transformant les frimousses en grimaces. La réflexion prend allure de vexation, lorsqu’un ange passe et que sur la copie tombent les perles et que pour des figures géométriques , les champions de la 3D en perdent alors la face. Ne leur reste que celle du seul livre de leur bibliothèque Facebook à prier.
Art et sciences que cette pyramide, elle replonge aux origines des mathématiques, de la géométrie, de celle de l’écriture, nous ramenant encore vers l’ Antiquité et l’ or du savoir tant des égyptiens, akkadiens, sumériens…

 

Que penser de ces nombreux QCM ( questionnaire à choix multiple) où seule l’action de cocher les bonnes cases vous ouvre les portes vers la marche supérieure de l’escalier ( à défaut de l’ascenseur social )? Régurgitation intégrale de la « mal-bouffe rapide) dont on vous a gavé et tant pis pour la crise de foi( e).
Les indisciplinés , les rebelles , les laisser pour compte, les parias prennent d’assaut ou prennent en otage le corps enseignant et le système éducatif tel qu’il est régenté sur les bases économico financières, sur les dictats gouvernementaux ou les nécessités , plans plus machiavéliques d’assurer la main d’œuvre, les parfaits petits esclaves consommateurs contribuant à maintenir pérenne la religion monothéiste pour le Dieu Money. Notons que son nom peut varier, il n’est pas seulement Dollar ou Yen , il est variable dans sa prononciation, son écriture au rythme des relents de chaos, d’ordres et de contre-ordres nouveaux.

ecriture1

De nombreuses nouvelles écoles s’érigent tels des temples ou des églises dédiés aux nouvelles pédagogies plaçant l’enfant et le respect de son propre rythme de développement au centre , au milieu. Un peu à l’image d’un parent cette fois ci trop laxiste, permissif n’imposant pas les limites dont a tant besoin l’enfant pour se construire, pour apprendre à gérer ses frustrations. Les excès de liberté engendrent rapidement la confusion, ramenant à l’état du chaos , esclave de la décadence.
En parallèle se développent des micros organisations de prise en charge individuelle de certains jeunes, inadaptés au monde collectif, en phobie scolaire et sociale, trainant sur leur épaules le lourd poids structurel familial, médical, culturel, économique, ethnique, sociétal. L’enfant , dans cette prise en charge, cette écoute n’est plus considéré ni comme une graine de petit dieu en puissance , ni comme un déchet non recyclable, misérable et insignifiant. Dans ce travail d’équipe, les talents des partenaires sont développés par des qualités de tolérance, de respect de la diversité, l’abandon des excès de la tyrannie ou de la permissivité.

Derrière le peu d’empressement des candidats aux concours de recrutement pour la fonction de professeurs se dévoile la crise de l’enseignement et de l’ Education en France. Conditions de travail, reconnaissance des études , valorisation du salaire, confrontation quotidienne à la violence verbale et physique, au manque de respect, le statut de « Maitre » en érudition se transforme en gardien de prison, en ouvrier d’usine agroalimentaire au même titre que l’élevage des animaux à viande, ouvrier d’usine d’armement , élevage en batterie de futurs snippers, véritable bombe à retardement, mine anti-personnelle…
Etonnant que de voir ces jeunes adolescents fuguer du système dictatorial , sous le joug de didactiques tutoriels du Web ou d’ailleurs partir vers les origines de l’écriture, sur les traces des sumériens sans rien en savoir comme la Syrie, la Palestine , de la Mésopotamie à la Perse, les terres promises et nouveaux horizons. Loin de la réalité de terrain , loin des chefs d’œuvre littéraires gravés sur des tablettes d’argile( ancêtre de la tablette numérique ..), ils se sont tournés vers une autre religion, une autre pseudo-liberté où l’ésotérisme, le mystère, l’aventure , les leurres, miroirs aux alouettes en distorsion et en incohérence les vampirisent , les hypnotisent .

Echec des scribouillards, des têtes bien faites à défaut d’être bien remplies ou surtout de savoir poser les vraies questions ou de ne pas donner les moyens pour mettre en application des solutions ( Y en a-t-il encore ?). L’inhumaine standardisation , si éloignée des considération en Humanité n’en finit pas de nous replonger dans le chaos si proche en écho avec le Néant. Le patrimoine mondial s’enrichit de découvertes archéologiques repoussant les limites quantifiables historiques du passé, réduisant en peau de chagrin les avancées du progrès du monde dit « moderne ». Visionnaires des prospectives , auteurs de science-fiction, scribes de la mémoire collective , gardiens des clés du royaume de la Connaissance et des savoirs, peintres rupestres, graveurs de pierre, édificateurs de monuments, que restera t’il de la période postmoderne, dans des archives numériques ou bibliothèques de ces quelques secondes de vie à l’échelle du temps la planète Terre pour les générations futures ou nos visiteurs touristiques d’un ailleurs ?

 

La Réalité est Illusion – Clip et texte de la traduction française

La physique quantique confirme ce que les sages (yogis, métaphysiciens, philosophes…) expriment sur la réalité. La réalité est une illusion, une projection de l’imagination de nous -mêmes, de notre Un collectif dans l’infini des univers parallèles.

Fred Allen Wolf, Geg Bradden, Bill Hicks, David Icke entre autre ….

Au commencement, il n’y avait rien et est venu tout.  De ceci est arrivée la matière , l’énergie, l’espace, le temps, la conscience. L’esprit a émergé et en est sorti. Comment se fait-il que quelque chose d’inconscient comme la matière du cerveau puisse faire jaillir quelque chose d’immatériel comme une expérience ?

Si vous voulez voir  la crainte dans le regard d’un physicien conscient , mentionnez lui le mots: imaginons  le problème de mesure de la matière.. Le problème est ceci : l’atome semble apparaitre à un endroit particulier si vous le mesurez. Autrement dit, l’atome est dispersé hors de l’endroit jusqu’à ce qu’un observateur conscient décide de le regarder. Donc l’acte de la  mesure d’observation crée l’univers entier.

Seulement les personnes conscientes peuvent être  des observateurs jusqu’à que nous nous enfermons dans l’existence maximum de la réalité à propos de nous- mêmes. Nous sommes l’expansion de la superposition de plusieurs possibilités avec rien de défini qui arrivent.

Nos millions et millions d’unités d’énergie et de lumière flottent sur des électrons .ils nous font imaginer ce côté dimensionnel des  mondes de ce qui n’existe pas selon la théorie de la relativité en physique quantique.

N’importe quand nous essayons d’  enfermer un particule derrière un certain niveau. L’acte d’observation de la matière est en train de changer .

Le changement de toutes les  parties d’une  particule , jusqu’à ce que  nous réalisions qu’il n’y a pas   autant de choses  comme un élément de cet   d’électron . L’électron ou n’importe quelle partie de lui ‘existe seulement dans la relation avec les autres objets . Comme la particule est l’univers observé aussi grand soit-il. Cela signifie qu’aussi profond que nous plongions dans la nature de la matière,  tout ce que nous connaissons du monde quotidien  en découle. Il n’y a aucun objet désormais, il y a seulement la relation. Il n’y a rien de qualitatif désormais , il n’y a pas le Temps jusqu’à ce que vous regardiez les objets dans le détail et que ce que nous pensons de la matière solide nous détache du verrou en étant de moins en moins sous l’emprise de ce qui nous avait été dit .

Les seules réalités que nous connaissons sont des fabrications cérébrales. Un cerveau avec des millions de cellules sait chaque minute. Nous organisons dans nos cerveaux un hologramme que nous projetons à l’extérieur de notre  réalité.

Notre cortex est organisé en un  hologramme dimensionnel . Dans un  hologramme dimensionnel, nous pouvons avoir 3 images dimensionnelles alors nous voilà ! 3 dimension peuvent créer la 4ème dimension.

 L’hologramme est une metaforme; c’ est comment  vous prenez  des informations hors dimension et vous les abaissez dans une seule dimension de l’esprit. De cette façon, nous nourrissons le paradoxe de nous trouver en train de faire un lien entre un concept et un autre .

 Le concept de piégeage que nous utilisons est des mots pour décrire la réalité par le côté des phénomènes ici et la plupart du temps c’est une virée philosophique sur votre descente en physique quand la raison descend elle-même de  l’idée d’hologramme . Il commence à y avoir des effets réels de l’un d’entre eux.  Cela  dépend de l’incidence que  prennent  plusieurs fois particules des électrons et dire : faire une chose à l’un a de l’effet sur l’autre  aussi éloignés soit la Matière.

.

 comment expliquer, ce que sont les personnes ? Utilisant la Matière, c’est une jonction physique même quand la matière est séparée. L’énergie est toujours là comme magnétique. Cette importance du pourquoi nous devenons loin dans le temps toutes les particules , disséminant dans l’univers entier, en expansion. Nous nous amalgamons ensemble  en une unique particule de la taille d’un petit pois incommensurable, c’est ce que nous pouvons dire aujourd’hui comme modélisation de nous même. Puis vous pouvez aller dans l’univers  prendre toutes les particules de matière, les sortir de l’ espace , les regrouper ensemble, les compacter, cela vous donnera la taille du petit-pois.

Cela veut dire que vous, moi et tous les personnes de la Terre, nous sommes une partie de cette même particule qui crée notre univers, combien même cette particule est séparée en expansion , montrant ce lien indissociable .

L’atome et son électron sont des objets multimetaverses. C »est  la description de la mécanique quantique. Maintenant cela signifie que des Univers parallèles s’attendent à la réalité   en décrivant comment elle  doit s’appliquer aux objets de toute  taille, humains,  étoiles, galaxies, tout. Et que ce que nous appelons la théorie des univers parallèles plutôt que la théorie parallèle des électrons; . nous sommes nous-mêmes faits de différents atomes. Dans la même théorie, il est dit que l’atome existe en différents endroits dans  différents univers. Donc nous, les humains existons dans plus d’un endroit et dans plus d’un état d’esprit et ainsi de suite dans les univers différents.

Alors, cela signifie en exprimant en mots: c’ est une raison des électrons de séparation d’objets . Plus   nous connaissons sur la séparation entre les peuples, plus  tout est interconnecté . Le plus grand secret  de tout, pour moi, est que  l’extension à chaque individualité est une illusion.

L’illusion vient de la perception de notre esprit.

Je perçois que je suis hors de mon esprit et vous , vous entrez dans le mien. Vous ne devez pas chercher une aide de l’illusion, même si nous cherchons à extérioriser, nous ne pouvons trouver le sens de l’illusion. Parce que l’illusion vient de l’extérieur de votre esprit, votre mental . Cette grande chose dont nous parlons ici est en accord avec ce que nous appelons d’une personne , son Lui, son être, le  » je ». Quand nous commençons à modifier le besoin par le mental, s’ouvre le  » nous »  et nous pouvons commencer à voir qu’une telle partie d’infinis est Un, c’est de cela dont nous parlons ici .

L’infini est une partie de la frontière de notre existence. Vue de ces aspects, tout peut être divisé  infinités .

Si vous vous demandez pourquoi lla puissance  nucléaire est un million de fois plus puissante que l’énergie de pouvoir chimique, c’est parce que l’énergie chimique est basée sur la manipulation d’atomes . Dans une énergie nucléaire de molécules est en ce cas là la manipulation  de nucleons dans le noyau. L’échelle super unifiée est mille millions  de millions de millions de fois  plus petite , c’est l’ infini virtuel dans le dynamisme.

Si vous pensez  infini, quel instrument devons nous avoir pour sentir l’infini?  Seulement sensoriel. Tellement vrais , vos organes de sens, si vous plongez dans l’infini , c’est comme partir dans la lune et revenir, encore et encore. Cela avec la perception limitée, ils essayent de faire croitre ce qui est au-delà. C’est le plan du royaume de l’infini.

Nous essayons de percevoir tous les autres niveaux  de réalité et nous sommes à la recherche de toute sorte de méthode, par exemple nouvelle technologie de puissance nucléaire . Mais, comme nous le pourrions, nous pouvoir tous  avoir la perception de  tous niveau de   réalité utilisant ces mécanismes . Le  niveau automatique de réalité est fondamentalement  vide . Nous ne  pouvons utiliser les méthodes scientifiques sur l’inobservable .

 La science est impliquée dans l’entreprise conceptuelle,  maintenant dans l’enfantement  de connaissance , des connaissances qui produisent  d’autres connaissances en comprenant ce qui est  cohérent ou incohérent tant que cette compréhension différencie l’objet correct de l’apparence faussée d’objet et de notre illusion .

L’apparence , aujourd’hui est c que nous appelons l’image de soi résiduelle. C’est la projection mentale de notre  nous numérique.

Est-ce la réalité ?Qu’est-ce qui est réel ? Comment vous définissez la réalité si vous parlez de ce que vous pouvez  toucher, sentir, goûter et voir? Nous le  pouvons  , de cette réalité, ce ne sont que des signaux électriques interprétés par votre cerveau .

Notre cerveau prend les  informations de  tout ce qui arrive parfois dont une forme qui n’est pas l’image de ce qui est là bas . C’est ce que qui semble , ce qui est extérieur et qui se transforme  en une image.  Notre cerveau croit en  un système inconscient .  Nous savons ce qui se passe : la lumière entre dans les yeux, frappe le dos de la rétine ,déclenche une production chimique créant un influx électrique. Cheminant dans les fibres cérébrales il percute et stimule la partie  du cerveau et celui ci   très intelligemment, dans un dixième de seconde réunit tout ensemble et dit ce à quoi cela ressemble.

Nous créons notre propre réalité . Cela  ne signifie pas que vous créez la Réalité. La réalité est mélangée , issue d’un flot d’énergie . Vous créez  votre propre canal de réalité. La plupart des personnes en est consciente.

Toute la matière est milli énergie combinant en  une vibration lente  que nous sommes tous une conscience nous expérimentant nous-mêmes comme objet  d’expérience.  Il n’y a rien comme autre objet que la mort. La vie est seulement un rêve. Nous sommes l’imagination de nous-mêmes.

De la théorie à la pratique: recommandations et formatage, l’ Education Nationale se donne un genre.

new-evolution

Le rôle de l’ école .. Education ou enseignement . Dans les matières proposées , certaines ont l’appellation « éducation » : éducation physique , éducation civique. La première semble , sous ce nom se démarquer d’une éducation mentale , intellectuelle à moins qu’elle ne soit de toute évidence   complémentaire . Apprendre à mettre en mouvement les muscles de son corps pour en tirer une meilleure connaissance, une augmentation de ses capacités. Education intellectuelle , apprendre à mettre en mouvement les connexions cérébrales , les fonctions cognitives, les différents modes de mise en « apprentissage » ( sciences de l’ Education ) pour en tirer une meilleure connaissance, une augmentation de ses capacités . Un des buts fixés est d’autonomiser le jeune esprit en lui donnant les moyens pédagogiques pour y parvenir. Des têtes pensantes dans un corps sain , rien de plus positif que ce pieux vœux. L’école de la République cherche à éduquer ses enfants . Eduquer ou formater ? Les classes surchargées ressemblent plus à un élevage en batteries de volatiles destinés à être consommées à bas cout. A qui revient le droit ou le rôle, le statut d’éduquer un enfant , de lui transmettre des bases de savoir ? Le savoir- faire s’acquiert par la mise à disposition d’outils supplémentaires à ceux que l’expérience par soi- même vous fournit. En cela, les professionnels pédagogiques ( étymologiquement science de l’ enfant) sont les personnes ad hoc. Le savoir -être , quant à lui devient sujet de polémique. L’éducation civique possède intrinsèquement la vertu d’expliquer les rouages du système démocratique tant au niveau de l’ Etat français, de la région , de la commune que celui d’une classe, d’un groupe d’individus. Les notions élémentaires du vivre ensemble sont abordées: écoute, respect, tolérance, droit d’expression… Certains professeurs mettent à profit ce temps pour ouvrir le débat ou percer l’abcès entre les élèves suite à un incident survenu dans l’enceinte de l’école ou aux abords. Propos raciste ou sexiste, comportement agressif, injurieux, dangereux pour un individu ou pour la collectivité. Des indications venant du ministère de l’éducation en relai avec les autres autorités sont reçues avec plus ou moins acceptation quant aux contenus , supports audio ou visuels pour aborder des thématiques particulières. Diététique alimentaire, geste citoyen de base comme le tri sélectif des déchets, lutte contre le harcèlement et le racket, laïcité… Autant de campagnes nationales  visant à faire passer des messages auprès des enfants pouvant servir d’intervenants directs auprès de leurs parents.

D’autres problématiques en revanche semblent plus sujets à controverse et peuvent soulever le bien fondé de leur place dans les programmes scolaires. Nouveauté et effet de mode que l’ ABC de l’égalité devant être une lutte contre les différences de traitement entre filles et garçons devant  soulever le voile sur les inégalités toujours présentes dans l’évolution de carrières, de salaire et la place réelle des femmes dans le monde du travail ( se ressentant déjà au niveau de la réussite et des orientations lors de la scolarité) qui se transforme en pugilat médiatique entre les pro et anti « théorie des genres ».

Sur le site ABCD de  l’égalité on peut trouver les textes officiels :

  • Convention interministérielle pour l’égalité des filles et des garçon à l’école signée par le ministre de l’éducation, la ministre des droits des femmes, le ministre du travail, le ministre de l’agriculture, la ministre de l’enseignement supérieur et celle chargée de la réussite éducative. Elle a pour ambition de faire acquérir et de transmettre une culture de l’égalité entre les sexes, de renforcer l’éducation au respect mutuel et de s’engager pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude.
  • Article sur l’égalité des filles et des garçons à l’école qui est une obligation légale et une mission fondamentale pour l’éducation nationale. Des disparités existent toujours dans les parcours scolaires des filles et des garçons et influencent les choix d’orientation. Un des objectifs est de rééquilibrer les filières professionnelles, scientifiques et technologiques.

Sont proposés des outils de formation pour les enseignants, outils pédagogiques et des ressources documentaires  à télécharger afin de mettre en applications ces directives. Englobant les matières comme les arts visuels, l’histoire des arts, la maitrise de la langue ( Français, Histoire, cours d’Art Plastique, Education Civique) ainsi que l’Education Physique et Sportive , le programme à mettre en œuvre revêt de nombreux aspects . L’épine dans le pied est la notion de construction de l’identité sexuée de l’enfant , notion de genre.

      Le genre en grammaire française est du nombre de 3: féminin , masculin et épicène ( mot qui a un double genre masculin et féminin et n dont la forme ne varie pas comme acrobate, architecte, artiste, camarade, concierge, élève, enfant, secrétaire et beaucoup de termes désignant des professions). Dans une succession de mots liés par la conjonction de coordination  » et » le masculin l’emporte quant à accorder l’adjectif qualificatif les concernant : les filles et les garçons  heureux et joyeux transmettaient leur bonne humeur lorsqu’ils se retrouvaient ensemble. Exception de la langue françaises que certains noms communs masculin au singulier devenant féminins au pluriel : un grand amour, de belles amours idem pour délice et orgue. Autre particularité pour les gens  si l’adjectif est placé derrière lui , il est de genre masculin . Si l’adjectif le précède  il devient féminin: les gens bornés mais les petites gens .

Avoir un genre ou se donner un genre n’est pas du domaine de cette théorie . Le genre est la détermination sexuée , son identité au regard de son sexe ( définition par les éléments anatomiques extérieurs visibles, confirmés par les organes génitaux reproducteurs internes visualisés en échographie ainsi que le caryotype ). Sexe , le mot est lâché, celui qui fait peur ou fait fantasmer.

       Echo ou miroir déformant des grandes lignes du plan ABCD, la crainte de certains parents, suite à des rumeurs, a grandi sur les contenus et aboutissants d’un tel programme associant malgré eux le terme « genre » à d’autres recommandations en matière d’éducation préconisées par la branche Europe de l’  organisme digne de foi Organisation Mondiale de la Santé( agence des Nations Unies) conjointement avec l’Agence du Gouvernement Allemand pour l’ Éducation à la Santé ( Document intitulé en anglais standards for sexuality education in Europe élaboré à Cologne en 2010 par le centre fédéral pour l’éducation en santé BZgA), dans un document de 83 pages présents selon les traductions sur les bureaux des ministères de l’ Education et celui de la Santé dans chaque pays d’ Europe.

Document original http://www.bzga-whocc.de/?uid072bde22237db64297daf76b7cb998f0&id=Seite4486

Quelques grandes lignes préconisées pour l’éducation affective et sexuelle des enfants en fonction de leur tranche d’âge  ont été reprises en ne mettant en exergue que certains éléments capable d’amorcer une polémique. Le document initial de 69 pages ( bibliographie de référence incluse) reprend l’historique de la libération sexuelle , de la mise en place de cours d’éducation sexuelle en Europe et de la nécessité de chercher à établir des normes communes d’informations à donner à la jeunesse , en fonction de leur âge, de leurs demandes en s’appuyant sur les études scientifiques faites en ce domaine. Apporter des réponses adaptées aux interrogations formulées dans le contexte scolaire ( formel) pour compenser ou suppléer à celles parfois erronées ou absentes délivrées par un milieu informel ( non professionnel) comme les parents (sous le joug des tabous religieux ou sectaires), par l’entourage et l’environnement audiovisuel ( télévision, séries , téléréalités, vidéo clips , images publicitaires, presse enfantine et pour adolescents et Internet).

Il présente ensuite la Matrix , tableau synthétique des résultats de ce travail . A chaque tranche d’âge 0-4 ans , 6-9, 12-15, 15 et plus 6 rubriques sont détaillées :Relations et styles de vie , sexualité santé et bien-être, sexualité et droits, déterminants sociaux et culturels de la sexualité ( valeurs et normes), le corps humain et son développement, fertilité et reproduction. 3 colonnes à ce tableau : informations à donner, compétences que le jeune est en mesure d’avoir, attitudes pour aider le jeune dans sa réflexion .

Rien de bien nouveau dans ce document et si facile d’en prélever des extraits pouvant laisser libre cours à l’interprétation de chacun en fonction de sa sensibilité propre, de ses limites d’acceptation , de ses croyances ( au sens sociologique du terme  qu’elles  soient religieuses , culturelles , ethniques , morale etc…) .Il aurait été plus intéressant d’en reprendre et de développer tel qu’il est préconisé les attitudes et aide vers les pistes de réflexion qui s’adressent à tous.

   Il reste néanmoins un outil scientifique ne laissant peu de place aux notions de sentiment , perception du corps réel modifié par l’émotion, l’état affectif , des éléments faisant partie intégrante des fonctions cognitives ( étudiées scientifiquement) où le mot amour n’apparait peu au détriment de plaisir, jouissance, satisfaction et bien -être ( si familier pour justifier l’attitude à adopter dans les normes et les valeurs de la société de consommation occidentale ).

Parité ou égalité entre filles et garçons, lutte contre les discriminations en tout genre, de la vulgarisation à la banalisation d’étapes physiologiques et psychologiques primordiales pour le devenir ou le formatage des futurs adultes, ces programmes et recommandations livrés aux différents ministères deviennent des chevaux de bataille pour les politiques où leurs seuls enjeux personnels utilisent les détournements extrémistes des anti.

                        Campagne de désinformation, rumeurs diffusées à la vitesse excessive des réseaux sociaux relayant les écrits de quelques lignes twittées, la théorie du complot s’empare de la « théorie du genre » . ABCD , les français semblent coincés dans la bêtise anale , comme pourrait le dire ce bon Mr Freud, ce stade anal lié à une notion de propreté, d’apprentissage du contrôle sphinctérien. Mettre encore des couches au bébé, il ne maitrise pas encore l’usage du pot. A se demander qui a tout intérêt à infantiliser continuellement la masse. Les recommandations ne sont pas des injonctions, sauf en matière postale lorsqu’elles accompagne une lettre ou un colis avec accusé de réception. Brouiller les antennes , les capteurs pour créer une incompréhension ou une mauvaise interprétation générale afin de noyer le poisson ou de jeter le bébé avec l’eau du bain  sur des problèmes de fond plus graves ( cf les résultats P.I.S.A, programme international pour les acquis des élèves et évaluation des compétences dans le domaine de la lecture, les mathématiques et les sciences). Passionnant de voir surfer sur la vague les médias de tout horizon dés qu’un événement touche la sphère privée et intime. Frasques romantico-sexuelles d’une personnalité du Gotha, mise en cause d’une orientation ou identité sexuelle, tout est prétexte.. De la participation programmée de sportifs aux Jeux Olympiques d’hiver, de la candidature à un poste à responsabilité, de la bienséance de blagues sur les blondes (pas seulement les cigarettes ou les bières ) , tout cela ne vous rappelle t-il pas quelque chose ? La liberté de légiférer sur les égalités fera taire le bon sens, l’esprit critique. Tout propos devient acte de terrorisme intellectuel, sexiste, raciste, réac, anticonstitutionnel. La dictature du politiquement correct, des consignes et recommandations dans l’information, les compétences et les attitudes et conduites à tenir pour orienter la pensée unique , dresser et redresser (rééduquer) enfants et parents en les soumettant à des normes de valeurs édictées. Le monde occidental est une grande baignoire et si vous n’en soulevez pas la bonde , quand elle débordera prenez gare à la douche froide.