Emmanuel Boitier

Forêts oubliées

15c9dd880c8ffc03b7e76b183eebccbb_hd

 

Première neige

emmanuelboitier5

Publicités

Nature festive

 

 

Couleurs-printemps-Plafraise (2)

photographie : Pascale Lafraise

La guerre des graines

Piqure de rappel , apres les documentaires déjà mis en ligne ici de Marie Monique Robin (Le monde selon Monsanto), un autre documentaire à semer sans modération   » la guerre des graines » . Dénoncer les multinationales « semenciers » et retrouver les gestes et habitudes ancestrales du monde agricole qu’on redécouvre sous des termes anglo-saxons comme le « mixed cropping », la biodynamique. Semence « libre », biodiversité, combats contre les brevets sur le vivant, Vandana Shiva en Inde, association Kokopelli en France ou choix raisonné de semer « libre », retour aux sources de l’agriculture alternative.

Vangelis – Beautiful Planet Earth

Regard d’enfant (3)

carlos-naval1

carlos-naval5-682x1024

carlos-naval3

Regard d’un enfant à travers l’objectif de son appareil photo récompensé par de nombreux prix. Ce jeune espagnol , c’est Carlos Perez Naval . Visite de son blog : carlos perez naval 

Cadeau : La beauté du Monde – Fascinating Nature I – The most spectacular landscapes of the Earth

Promenade bucolique, retour à Mère Nature

Fil de l'eauDans le silence des pensées
Dans la beauté du monde intérieur
Là où jamais vous ne vous sentez seul
Là où jamais vous n’attendez plus
Où jamais vous n’espérez plus
Dans l’union avec vous-même
Dans le dénuement, le vrai, l’unique
Celui qui confère toutes les richesses
Tous les trésors, toutes les ivresses
Se laisser porter au fil de l’eau
De ses couleurs sans cesse renouvelées
Claire et limpide, dans le calme absolu
Boueuse, quand chargée des pleurs du ciel
Elle charrie , loin de la civilisation urbaine
Du bruit, du chaos, de la folie des hommes,
Branches et brindilles, feuilles et fleurs.
rivière, fil de l'eau apres ondée

Cette rivière où mes pas me mènent
Quand, loin du tumulte des sentiments contradictoires
Loin des artefacts de vie
Des cauchemars de nuit
Des besoins, des envies
De l’orgueil,
Je me ressource, seule
Me perds dans les reflets
Des images dans l’onde
Me nourris des sensations profondes
d’une émotion fugace mais impétueuse
Solennelle et si vraie
Discret parfum dans l’air
D’une fleur à peine éclose
Qui se pare en délicate corolle
En pétales fragiles,
Robe de bal éphémère,
Tenue de cérémonie
Et fête à sa manière
Couvre la toile vierge
De mille et une couleurs
Embaume l’atmosphère
Infiltrant dans le cœur

Le remède miracle à la mélancolie
Des nostalgiques pierres
Rochers, murs et abris
Qui vous content l’histoire
Le passé, le présent
Et d’un souffle de vent
Elle, seule, chasse les nuages
Les doutes des orages
La tristesse de l’absence
Les soucis, les déboires
Les secrets, les non-dits
Les mal-dits, les maudits

porte des rêves

Elle panse les blessures
Que la ville anonyme
Engendre dans l’usure
Dans l’oubli
Habitude de vie
Pollution de mémoire
Quotidienneté stérile
La nature s’offre et se donne
Sans attendre en retour
Si ce n’est du respect
Elle ouvre son livre
Aux lecteurs attentifs
Murmure en chant d’oiseau
En bruissement d’insecte
En brise dans les roseaux
Les plus belles paroles
Mots d’ amour universel

 

 

 

au détour-promenadeHerbes folles, plantes grimpantes
Enlacent ruines et masures
Poteaux et barrières
En langoureux pas de danse
La nature couvre enfin
Les barbelés dressés
Les injures, les blessures
Les meurtres et la guerre

Transparence-Bois-briqueC’est dans chaque fente
Recoin qu’elle donne son énergie
A travers une charpente
En rayon de lumière
Elle change la poussière
En bulles de champagne
En diamant, en trésor
Perle, goutte de pluie
Larmes de tendresse
Notre mère Nature
Ainsi nous récompense

Effet-Lumière
Le plus beau des cadeaux
Que cette re-naissance
Méditation sacrée
Ouverture de conscience
Pieds-nus et tête haute
Dans cette invitation
A la douce rêverie
D’un petit clic photographique
Vous venez ? Je vous convie !Pilier-vieux pont
Texte et Photographies : Pascale Lafraise