sortir de l’oeuf et naitre ou n’être dans le cybionte

Oeuf Dali

A la lecture de blogs , il est des découvertes, des échanges , des sources d’inspiration en écho (comme une réponse à une question qui vous trottait dans la tête). Il est parfois d’étranges coïncidences, comme une simultanéité de pensées, une synchronicité. Joël de Rosnais définit cette liaison entre les esprits via le net et cette perception dans un de ses livres :  » L’homme symbiotique » 1995 Editions Seuil . Il portait déjà un regard vers le 3° millénaire , conscient de l’interconnexion des hommes, des ordinateurs et des réseaux formant une entité : le cerveau planétaire ( le cybionte) . Voyager dans cet univers ,n’est pas sans risque pour l’homme sortant de son cocon, de son œuf, de sa matrice à la découverte du monde numérique d’aujourd’hui . Il faut se prémunir des attaques virales, des trous de mémoire, des harcèlements ou de la destruction et disparitions de certaines cellules de ce cerveau engendrant des pertes de liaisons synaptiques et le contrôle des fonctions vitales. Surfer sur sa vie de web en toute sécurité et se protéger de l’effet miroir et de la parano qui peut saisir l’utilisateur s’il s’identifie trop à l’invasion d’informations sensorielles qu’il capte dans ce voyage « introspectif » dans le cybionet.

Une phrase, une image, un son perçu au hasard d’une vidéo, d’une lecture éveille une onde, une vibration, un ressenti, une émotion auxquels son interprétation personnelle, son vécu , son histoire, sa culture fait effet de boomerang ou de filtre. Il est nécessaire de prendre de la distance , garder son objectivité , son libre arbitrage, rester ouvert avec un esprit aux aguets mais libre de contraintes, de jugement rapide.

 Y a-t-il des psycho cyberkillers? Une criminalité via page web interposée? Une guerre froide ? Laissons les professionnels, les chercheurs, les scientifiques , les maitres de conférences es théorie des systèmes découvrir , expliquer les mutants du numérique, les scénarios du futur, l’impact de nouvelles technologies dans les modèles des  sociétés. Futurologie, prédictions ou nouveaux prophètes ?

En Mai fais ce qu’il te plait ! Avant qu’on te mette une muselière , qu’on te fasse signer des trucs pour te faire taire !

5024975-clavier-pour-ordinateur-portable-securise-avec-chaines-et-cadenas

En Mai fais ce qu’il te plait ! Avant qu’on te mette une muselière , qu’on te fasse signer des trucs pour te faire taire !! Même pas peur des  » Big Brother » ou pire ! Il est temps de vous exprimer par tous les moyens possibles avant qu’on ne vous coupe l’ élan vital !!La guerre du Net est déclarée ! Marre de toutes ces cases à cocher pour accepter des limitations, des freins . Si je veux freiner ma vie , la mettre au ralenti , c’est mon droit, mon choix ! Si je veux désencombrer et donner , non pas jeter le superflue, c’est mon choix !! Si je veux soutenir , sans être entremetteuse, sans rien demander en échange , sans espérer le moindre kopek ou pseudo monnaie de singe et adopter un choix de vie , une simplicité volontaire , c’est mon choix …. Non , je ne porte pas des lunettes qui font voir la Vie en rose  et même celles là ne me redonneront pas la vue !le milord ne va s’assoir à ma table, n’  en déplaise à la môme Piaf , mais l’homme à la moto s’il retire son casque intégral en entrant . Une visière fumée ne te protège pas mieux que celle d’ une armure médiévale.

Mon cœur de mère se serre en voyant les libertés mourir à petit feu même sur Internet !

ACTA ( accord passé entre 39 pays dont 27 de l’ Union Européenne, USA , Japon etc),SOPA, PIPA, CETA ( moyen de contourner le refus d’ ACTA par certains pays , ce projet d’accord entre le Canada et l’ Union Européenne ), TAFTA… Y a plus qu’à . Quant aux filtres ( LOPPSI) libre à moi encore de choisir si je les veux au bout de ma cigarette ou non . Démocratique que de bloquer l’accès à certains sites au nom de régulations de contenus illégaux, immoraux , de contrôler les jeux en ligne, de lutter contre la cybercriminalité. Nous voilà retomber au temps de Fahrenheit 451 écrit par Raid Bradbury en 1953 ( la chasse aux sorcières n’est toujours pas finie ), à l’ Inquisition en se remémorant toutes ces périodes de censure avec destruction ou mise hors circuit des œuvres et de leurs créateurs). Sous prétexte d’assurer les propriétés intellectuelles des « biens », du respect des  » droits d’auteurs » et des politiques culturelles liées  , les pouvoirs et autorités veulent nous priver des libertés de choix et d’accès mais aussi restreindre ainsi la liberté d’expression.

Paradigme de la liberté d’accès à la culture et à la connaissance grâce à l’outil numérique. Encore faut-il que la boite à outil reste fournie et disponible , sans limitation, sans vous déchiqueter un doigts lors de sa fermeture intempestive, verrous numériques,  Liberté à quel prix? Le nombre de sites pour abonnés payant une cotisation mensuelle ne fait que croitre . Les marchands du temple se sont accaparés la culture numérique . Tisser des liens de communication pour certains , mais surtout pas de lien d’échange et de partage. Les contributions participatives sont déjà sous étroite surveillance et le logiciel libre n’a que l’appellation de « libre » . Big Brother est lui-même surveillé par Big Data.

Ils ne manquent pas d’air pour nous piéger à travers des statistiques, des méandres de labyrinthe informatique, de carte à puce, de code barre, de cookie frelaté.

Envie d’  hurler avant qu’il ne soit trop tard ! Envie d’être plus borderline que jamais ! Devenir plus que politiquement incorrecte ! Plus qu’ une mauvaise réputation , Brassens tu aurais pu en chanter des mots et des maux !! Je perds mes plumes d’ange heureux , je vais bientôt finir par ressentir le Vide sidéral ! Un dernier sursaut , je vais non pas jeter , mais donner oui offrir gratuitement tout le superflue accumulé , garder juste le nombre d’assiettes et de couverts pour la famille et les amis de passage ( et combien même , ça vous dérangerait de manger avec vos doigts?) Vivre simplement dans un choix philosophique devenu pragmatique, volontairement .

pecoree

Joli mois de Mai où le chant des oiseaux nous grise, où les hormones suivent la courbe de l’ensoleillement espéré, où les virus informatiques ou manipulés, coronavirus et autre spectre fleurissent et sont  montés en boucle par et pour médiatiser la peur, la crainte, l’angoisse . Pas de pont, de jour chômé pour nous faire gober la crise pour tous et tous pour un. Pour une élite qui vous, qui nous regarde tel Big Brother et qui se marre. Mai, joli mois de Mai  Mèèèèhhhhh , moutons bêlez tant que vous le pouvez, une fois rasée la laine sur le dos, les loups vous dévoreront et ron et ron petit patapon , il était une bergère qui (re) gardait ses moutons. Elle fit un fromage ( comptine ) Faites en donc tout un fromage et pas aux normes hyper pasteurisées, conditionnées . Avril , ne te découvre pas d’un fil, Mai fais ce qu’il te plait ! 

André Görz :  » La sortie du capitalisme a déjà commencé , 17 septembre 2007 « 

Avant de se donner la mort avec sa femme le 22 septembre 2007, le philosophe et journaliste André Gorz a transmis un dernier texte écrit le 17 septembre à la revue EcoRev’,qu’il avait parrainée lors de sa création, intitulé « La sortie du capitalisme a déjà commencé ».

Ce qui importe pour le moment, c’est que la principale force productive et la principale source de rentes tombent progressivement dans le domaine public et tendent vers la gratuité ; que la propriété privée des moyens de production et donc le monopole de l’offre deviennent progressivement impossibles ; que par conséquent l’emprise du capital sur la consommation se relâche et que celle-ci peut tendre à s’émanciper de l’offre marchande. Il s’agit là d’une rupture qui mine le capitalisme à sa base. La lutte engagée entre les logiciels propriétaires et les logiciels libres (libre, free, est aussi l’équivalent anglais de gratuit) a été le coup d’envoi du conflit central de l’époque. Il s’étend et se prolonge dans la lutte contre la marchandisation de richesses premières – la terre, les semences, le génome, les biens culturels, les savoirs et compétences communs, constitutifs de la culture du quotidien et qui sont les préalables de l’existence d’une société. De la tournure que prendra cette lutte dépend la forme civilisée ou barbare que prendra la sortie du capitalisme.

Cette sortie implique nécessairement que nous nous émanciperons de l’emprise qu’exerce le capital sur la consommation et de son monopole des moyens de production. Elle signifie l’unité rétablie du sujet de la production et du sujet de la consommation et donc l’autonomie retrouvée dans la définition de nos besoins et de leur mode de satisfaction. L’obstacle insurmontable que le capitalisme avait dressé sur cette voie était la nature même des moyens de production qu’il avait mis en place : ils constituaient une mégamachine dont tous étaient les serviteurs et qui nous dictait les fins à poursuivre et la vie à mener. cette période tire à sa fin. Les moyens d’autoproduction high-tech rendent la mégamachine industrielle virtuellement obsolète. Claudio Prado invoque l’appropriation des technologies parce que la clé commune de toutes, l’informatique, est appropriable par tous. Parce que, comme le demandait Ivan Illitch, chacun peut l’utiliser sans difficulté aussi souvent ou aussi rarement qu’il le désire… sans que l’usage qu’il en fait empiète sur le liberté d’autrui d’en faire autant ; et parce que cet usage (il s’agit de la définition illitchienne des outils conviviaux) stimule l’accomplissement personnel et élargit l’autonomie de tous. La définition que Pekka Himanen donne de l’Ethique Hacker est très voisine : un mode de vie qui met au premier rang les joies de l’amitié, de l’amour, de la libre coopération et de la créativité personnelle.

André Görz, La sortie du capitalisme a déjà commencée, 17 septembre 2007

Colmplément de lecture : http://www.framablog.org/index.php/post/2009/03/09/andre-gorz-sortie-du-capitalisme-et-logiciel-libre

Intrication quantique: particule et vague, 2 Etats d’âme lumineuse

En ce moment, la mécanique quantique est l’un de ces champs de la science qui excite  les scientifiques , mais que peu de gens ,en dehors du domaine, ont  entendu parler. Malgré cela, l’  intrication quantique est un champ qui va changer la façon dont nous faisons presque tout,   dont nos ordinateurs fonctionnent, à la manière dont nous percevons l’information elle-même #. Les puces d’ordinateur quantique permettront  à  nos téléphones portables et PC pour garder quelque chose que notre technologie actuelle  ne peut faire prenant trop de temps. Nous sommes presque au sommet de la  montée des montagnes russes quantiques — il est encore assez dur de faire un pas en avant — mais tout progrès en technologie quantique  nous rapproche de ce sommet. Une fois arrivés, il n’y aura aucune technologie quantique pour s’arrêter et  elle sera partout.

La cryptographie quantique fera en sorte que nous puissions  envoyer nos messages en totale sécurité, en changeant la façon dont nous créons des codes, pour les rendre pratiquement incassable.

Ces développements dépendent de la mécanique quantique, qui se résume à notre manière de penser l’ information – et quand il s’agit de quantum, tout change…

L’  Intrication quantique est quelque chose que même Einstein présentait des difficultés à comprendre. Elle est entourée de mystère parce que l’intrication est intrinsèquement étrange et peut paraitre confuse. Notre monde est constitué de minuscules bits de  peu de matière . Même la lumière en  est faite  , les photons ,  de particules de lumière .

Elle  peut être une vague et une particule en même temps. L’expérience de la « double fente », a montré que  la lumière se comporte comme une particule et une vague apparemment simultanément . La lumière passe par un minuscule trou dans un  écran( trou  plus petit que la longueur d’onde de la lumière) . De l’autre côté , la lumière se dégage  comme les ondulations sur un étang après qu’un caillou y soit lancé. Cette lumière frappe ensuite un second écran, qui a deux petits trous . Et c’est comme si 2 pierres aient été jetées. Les vagues d’onde se chevauchent alors . Si un creux de vague chevauche le pic de l’autre vague, cela s’annule et sur le deuxième écran apparaitra une tache sombre. Au contraire si 2 pics se chevauchent alors apparaitra une tache lumineuse. Comme en mathématique (- A) + A =0 alors que A+A= 2A. Ces interférences sont appelées destruction et construction .

La plaque montre chaque photon comme un point de lumière qu’ il frappe, après avoir passé à travers les fentes . Mais si l’expérience est ralentie, permettre seulement à un photon à la fois de passer  à travers les fentes, nous commençons à voir quelques trucs bizarres. On s’attend à ce que  chaque passage de photons par l’intermédiaire de l’un des deux trous ait frappé l’écran photographique directement derrière ce trou , ou  s’attendre à voir les deux taches brillantes derrière chacun des trous par lesquels  les photons avaient transité .Mais des millions de photons sont passés à travers les fentes, les points sur l’écran forment en fait le patron d’ingérence qui apparaît lorsque la lumière se comporte comme une vague ! Mais la lumière doit être conduite comme une particule, quand les physiciens mesurent  à l’aide de la plaque photographique, ce qui devrait afficher uniquement la lumière en son état de particule.

Ce qui est vraiment bizarre : chaque photon traverse l’expérience sur son propre mode. Il  voyage à travers les deux trous à la fois et interfère avec lui même, avant d’atterrir  sur l’écran dans l’une des taches brillantes des bandes ingérence qui ont été vus dans la première partie de l’expérience ! Say physiciens, c’est comme si  le photon « savait » où il  a va au bout du compte, donc il peut former le patron d’interférence .  la lumière se comporte comme une particule et une vague au même moment. Le voyage de lumière  est comme une onde, mais s’écarte et arrive comme une particule  .

Lorsqu’on cherche à  se mettre au niveau des photons et autres  minuscules particules, les règles qui régissent le monde où nous vivons, le monde « classique », donnent une manière de comprendre les  règles de « la mécanique quantique , des règles peu classiques !

Quelque part le long de la ligne, comme les choses deviennent  de plus en plus petites , les règles du monde classique changent au fil des règles de physiciens quantiques . Dans l’expérience de la fente double, les mesures sont prises par les instruments qui mesurent la lumière dans chaque état ( particule et  vague )  . On voit  la  lumière se comporter comme étant un de ces États, en fonction de l’instrument de mesure. La lumière est en fait dans une superposition, quelque chose qui est une énorme partie de la mécanique quantique, bien qu’on le voit également dans le monde classique .

Une superposition  donne deux résultats de mesure possible avec quelque relation cohérente entre elles. La superposition est quelque chose qui forme une grande partie de l’enchevêtrement de compréhension .C’  est effectivement très commun .les ondes lumineuses dans l’expérience de la fente double étaient dans une superposition physique . Elles se  chevauchent pour créer les bandes brillantes sur l’écran.

Un exemple concret pour chercher à sortir du chaos  » intellectuel » :

Si on lance  une pièce de monnaie dans une pièce sombre. Mathématiquement autant de chances de tomber sur pile ou face. La lumière éteinte, la pièce de monnaie  est dans une superposition — selon laquelle elle est pile  et face  à la fois, parce qu’ on ne voit pas le résultat. A  la lumière,  on  « effondre » la superposition et la réponse  peut  être soit pile ou face   mesurée cette fois ci. Cela  détruit la superposition forçant  la piece à être dans un seul État classique .

Au niveau quantique, vous pouvez voir que  la mesure est très destructrice — même si quelque chose n’est pas dans une superposition, mesurant juste une modifications de l’objet quantique quelque chose, quelque part dans le système quantique. Les physiciens  voient  don  la lumière comme une particule ou une vague, selon les connaissance de la « double fente  »  car ils font  s’effondre la superposition de la lumière, en particules et en  vagues à la fois pour être l’un ou l’autre .

La cryptographie quantique utilise cette capacité destructrice, parce que tout message qui est intercepté sera modifié par mesure. On ne  pourra lire vos messages ,n’étant pas interceptés , de l’information  envoyée que lorsque vous  connaissez le destinataire .

Au lieu d’être deux États possibles, c’est donc une superposition de deux processus possible .Ainsi l’intrication est juste une superposition de superpositions C’est le bit bizarre de l’intrication, mais c’est ce qui le rend donc intéressant et utile.

Les gens sont des pièces d’ordinateur quantique, peuvent tirer parti de cette connexion bizarre pour stocker et traiter plus d’informations. Le plus d’informations vous pouvez traiter et stocker, plus vite votre système informatique.

Nombreuses superpositions = un nouveau mode de calcul . Les ordinateurs classiques utilisent le code binaire pour stocker autant d’informations que possible. Code de 0 et de 1, appelé  « langue » de l’ordinateur. Il utilise seulement deux « lettres » parce que dans un ordinateur classique, il n’y a aucun avantage à avoir plus de lettres, vous pouvez stocker plus d’informations, nécessitant  plus de temps au processus, ne donnant aucun avantage réel dans la lave en place. Ordinateurs quantiques cependant, peuvent utiliser plus de deux lettres, qui leur donne un avantage. Ils peuvent obtenir un avantage parce qu’ils traitent les informations d’une manière différente et traitent différemment, à l’aide de l’enchevêtrement des paires de photons. Où une partie de l’ordinateur classique ne peut donner une réponse oui ou non à un problème spécifique, une partie quantique peut répondre à plusieurs questions dans un calcul, parce que vous pouvez avoir des réponses entrelacées, comme une marche  au ralenti

Lorsque les particules s’  enchevêtrent, cela  donne une relation unique en termes de renseignements, ce qui signifie qu’ils peuvent être très utiles pour le traitement.

La cryptographie quantique peut utiliser cette même voie, parce que c’est un moyen de stocker des informations dans un message. il est difficile de le » craker » et lorsque nous parlons de l’information dans un système quantique, il commence à être pratiquement incassable.

Comme les ordinateurs obtenir plus petits et plus petites, finalement ils va traverser la frontière vers le monde quantique. Lorsque cela se produit, nous devrons jouer par les règles de quantum. L’informatique quantique va être l’avenir du monde informatique, parce qu’elle résout le problème de taille et donne un élan de pouvoir ainsi.

Si dans l’intrication quantique fin avéré pour être assez étrange, mais pas totalement déconcertante, non  parce qu’elle  est vraiment difficile, mais parce que nous ne sommes pas  construits pour  penser à des choses comme des  particules. Non pas parce que c’est  intrinsèquement difficile, mais parce que les humains ont évolué pour dire  aux  autres humains qu’il y avait de bons fruits et de la bonne , non  pas pour étudier  l’univers

Et dire que les algues maitrisent la mécanique quantique ! De quoi rester éveiller pendant des lustres. En rappel, la définition du Wake : (Word Auto Key Encryption)  Ce chiffrement autoclave   par mot fournit un flux de mots de 32 bits, qui peuvent être combinés par XOR (ou exclusif) avec le texte clair pour former un texte chiffré, inventé par David Wheeler. Quantum , quant à lui devrait permettre un transfert de données facilitée.

Dans ce labyrinthe de physique quantique, difficile de s’accrocher à l’échelle des codes, des mots, des informations. Une particule ou un vague ou peut être les 2 états à la fois !!!Merci Mesieurs les professeurs universitaires , vous savez rendre attractif le complexe et l’étrange. La beauté de l’intrication qu’elle soit « classique » ou quantique me rend confusément perplexe. acoder ou à décoder !!!

Lecteur , liseuse, circulez !

Technologie  » Geek » , les liseuses , instrumentalisation pour stoker les livres numériques . Représente moins de 2% d’utilisateurs en France , un marché à prendre. Fnacbook concurrencé par le kindle d’Amazon . 179 euros contre 99 et
l’annonce d’un prochain produit conçu par la société canadienne kobo. Le 3G contre le Wi Fi , Quand le livre virtuel remplace la tablette , c’est un pavé dans la mare et l’histoire se récrit. Cette histoire qui nait avec l’apparition des premières formes d’écriture. Les scribes égyptiens, le papier chinois, l’encre et l’imprimerie de Gutenberg sont mis
en balance avec le tout numérique, électronique , informatique. Serait -ce la mort annoncée de ces ouvrages brochés , enluminés, reliés, écornés, annotés ? Et les bibliothèques alors ? Non pas celles à étagères en kit dont les notices de montage , parfois aux traductions surprenantes occupent des pans de mur après avoir occupé le sol du salon ou de la chambre et usé les nerfs du bricoleur, mais ces bâtiments architecturaux comme la magnifique façade de celle de Celcius à Ephèse, en Turquie,  en témoigne encore.

Alternative proposée pour la libre circulation des livres papier. Initiative dans certaines villes ou bourgades de France, un exemple parmi tant d’autres, à Montreuil en région parisienne  Bouq’lib’, un vel’lib’ adapté aux bouquins. A l’étal de commerçants, des antennes de quartiers, des lieux de culture ou à des stands dans la rue , des volontaires mettent à disposition , gracieusement , des ouvrages ( romans, poésie, bandes dessinées, essais, biographies) de tout style et pour tout âge. Le principe en est simple. Les livres empruntés, une fois lus , sont à déposer dans l’un des lieux partenaires de cette opération ou conserver par le lecteur qui peut , à son tour, mettre en ballade un  » voyageur » de sa bibliothèque personnelle. En l’espace de 10 jours , plus d’un millier de livres naviguaient  de main en main, de maison en maison.

Autre système pour libérer les livres et les faire voyager, ce que les anglo saxons appellent le bookcrossing , BC, BX est un mouvement mondial. De même que les billets de banque, les cartes postales , les  boites à trésor à trouver par les cisters, le geocaching et autres jeux qui du virtuel , pour les internautes les conduisent dans le réel, dans l’échange, le partage.
Lâcher un livre dans la nature après l’avoir éventuellement inscrit sur un des sites officiels pour pouvoir en suivre la trace et mettre en lien les lecteurs et leurs ressentis est une idée datant de 2001 pour sa création par Ron Hornbaker et de 2003 pour le ralliement officiel de la France. Trouver un livre , regarder s’il porte une étiquette avec un numéro BCID et le protocole de suivi, c’est entrer dans la ronde de Vie des livres papier.

De la libre circulation des livres, la commercialisation littéraire et artistique, de l’égalité et du droit à la lecture pour tous. Si l’écrivain écrit librement n’existe-t-il pas une censure qui s’oppose à la libre circulation de sa création? Livres ignorés ou censurés par les éditeurs, non traduits, prix trop élevés, devenus indisponibles ou épuisés, disparition de petites maisons d’éditions  indépendantes ,diminution des budgets ou fermeture de bibliothèques publiques ( sélection arbitraire ou censure de leurs membres du bureau), diminution des lieux de vente spécialisée : les librairies au profit des magnats hypermarchés

Des textes  internationaux de protection du livre ou de sa libre circulation, accord de Florence en 1950 et son protocole de Nairobi, 1976, liés à des organismes du commerce mondial( OMC) mis en place pendant la période coloniale devaient définir les détaxations des marchés exportation ou importation Nord- Sud  pour favoriser ces échanges d’idées . Les taxes douanières et taxe papier de certains pays continuent à faire basculer l’inégalité des entrées et sorties . Certains pays du continent africain, par exemple , sont abreuvés de livres provenant de France alors que ceux écrits, produits et diffusés n’atterriront jamais dans les rayonnages du pays de la Tour Eiffel . Pourtant, en 1964 , comme le montre le document: production et circulation des livres, à l’initiative de l’UNESCO ( Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture) un état des lieux de l’activité déployée pour encourager la production et la circulation et développer celles-ci en Afrique et en Asie. Détaxation à l’importation , protection des droits d’auteurs, de traduction. Sont abordés, les frais de transport des livres, les taxes douanières, L’effort est porté sur les livres éducatifs, scientifiques et scolaires. L’art de l’écriture semble bien absent
de ces propositions. Malgré le terme de « bilatéralité » utilisé dans ce texte officiel , la compréhension de cette « lecture » semble univoque : l’importation d’ objets éducatifs, scientifiques ou culturels . Et l’exportation  alors ?

La technologie permet une rapidité de diffusion mondiale pour les privilégiés. Elle peut devenir arme redoutable d’inégalité, d’injustice. Le marché de la consommation  pré mâchée, pré digérée, prête à jeter est en route , alors bon voyage ! Je ne pars pas , je rentre chez moi déguster, en prenant tout mon temps ,un bon bouquin !

Les joies de l’informatique

         

       

 Pour le plaisir de l’accent !

Une vraie conversation téléphonique enregistrée  sur les joies et les bugs informatiques! Nos amis techniciens ont parfois à faire à des clients plutôt sympathiques, parfois énervés de planter leur bécane. Quand le rire s’en mêle, le moral remonte et on se sent moins blonde à l’intérieur. Peut être suis -je un peu bipolaire? Jamais tout à fait dépressive, maniaque  oh oui , dans ma boulimie incessante de musique, de chansons, de refrains… achats compulsifs ? Tabernacle non ! Je n’ai pas le compte en banque de Rothschild et pas d’oncle d’Amérique qui me coucherait sur son testament. C’est pas le Pérou, ni le paradis. Mais parfois, une bonne étoile  me guide dans cet univers impitoyable, me sauvegarde du néant et apporte une petite lumière , un éclat d’amour à travers la lucarne (pas celle à blaireaux d’Eric Toulis) et même si les persiennes sont parfois closes et que le blues l’emporte sur la salsa de mes démons intérieurs, promis , juré , mon disque dur , je vais le bichonner !

Chanson Plus Bifluorée- L’informatique

A lire absolument les lyrics de :