Effets sur Bille de billard , Slow Motion

Publicités

Une timbrée de l’Ovalie

Rugby_1956

Rugby_ la touche_2007

Rugby_2007

XV de France ton ovalie , pour une cuillère de bois ne crie pas Victoire !

Ulrich-Kerth-Epices-et-cuill-res-en-bois-54084

De 5 à 6, non pas un trop court rendez-vous galant mais  depuis 2000, le tournoi des 5 nations est devenu 6 avec l’entrée en lice de l’ Italie. Le vert de la couronne de lauriers se frotte au chardon , à la rose, au trèfle et au poireau. Le coq gaulois , cette année est à la diète forcée parmi tous ces aliments. l’équipe est chocolat, attention à la cuillère de bois (anti-trophée récompensant l’équipe n’ayant gagné aucun de ses matchs en service depuis 1993, à l’inverse du grand chelem ou grand slam en anglais)qui guette si l’équipe de France ne trouve pas les bons ingrédients de la recette ! Loin d’eux , le trophée, une coupe à 15 faces ( nombre de joueurs par équipe )  et 3 anses ( les mi temps dont la 3 ème la plus jouée par tous !)dont l’intérieur a perdu de son métal attaqué par les petites bulles de champagne. 5 Litres de contenance comme les 5 nations initiales , que de symboles dans cette coupe qui ne pourra orner cette année le bouclier de Brennus. Cuillère de bois ou pas ? Fort salée sera l’addition si les cornichons remplacent les épices. Des essais peu transformés, le coq bat des ailes dans des  » en avant » à laisser pantoise l’équipe féminine de l’ovalie ( pour elles sur 3 matchs joués, 2 gagnés dont un France-Galles 32-0 pour ce RBS 6 nations en cours). Quand les femmes laissent leur place aux fourneaux, messieurs les français , il vous reste encore 2 échappatoires à l’ustensile de cuisine, le 9 mars contre l’ Irlande et le 16 contre l’ Ecosse. Du trèfle ou du chardon vous en picorerez bien un peu ? Sinon du fouet ou du batteur, en cul-de -poule, le coq y passera un sale  quart d’heure .

Photographie : Ulrich Wilkins

Texte : Pascale Lafraise

Pierre Perret, vive le XV racontant un match France Ecosse utopique et sa victoire incroyable


Les Frères Jacques – c’est ça le rugby

Le Nord contre le Sud Montauban/ Perpignan  Plus local pour expliquer les lois du sport …

Londres J.O 2012 : Que nous réserve t’on à part une ruée vers l’or. Retour anecdotique des jeux « modernes ».

Compte à rebours avant l’ouverture des jeux du stade, les gladiateurs vont saluer et trépasser . Ah non , les Jeux Olympiques de Londres 2012. Super , tout cet argent dépensé, génial toute cette manne pour les publicitaires, grandiose les tonnages de « malbouffe » rapides industrielles et ces boissons gazéifiées avec ou sans alcool ! Le monde retient son souffle avant de faire du sport sur canapé , d’arborer les couleurs de leur pays et de compter les médailles . Le seul papier que je ferai pour ce « non- événement » , vous êtes prévenus. Quitte à continuer dans ma mauvaise réputation , allez lecteur encore un peu de copier-coller :

30eme jeux Olympiques  » modernes  »  , Londres du 27 juillet au 12 Aout pour les valides , du 29 Aout au  9 Septembre  pour les paralympiques . Qu’en retenir? (ah, déjà le bilan , je fonctionne à l’envers parfois !) La délégation présentant le moins de sportifs : Le Tuvalu avec 2 coureurs et un haltérophile , mais c’est où le Tuvalu ? Ah Sainte Lucie  a réussi à qualifier 2 athlètes en saut en hauteur ! Qu’on se le dise . Dans les faits importants,  des délégations auront enfin des femmes comme porte drapeau , comme la Tunisie et le Sénégal .

Livres, articles, reportages ont égayé cette attente en reprenant l’historique des Olympiades à travers les siècles . Il est intéressant de replacer les lieux et le contexte historique, géopolitique, social autour de cette attraction interplanétaire .

1896 1ers Jeux Olympiques « modernes » à Athènes.

1904 Saint Louis : Pour obtenir le titre suprême, la fin justifie parfois les moyens.  Fred Lotz, athlète américain victime de crampes au terme du premier tiers du marathon olympique, couvre une vingtaine de kilomètres en voiture, se fait débarquer peu avant l’arrivée et franchit la ligne en vainqueur dans un état de fraîcheur remarquable. Finalement démasqué, il cède le titre à Thomas Hicks son second. La morale est sauve.

JO de Londres, 1908. La victoire semble promise à l’Italien Dorando Pietri qui arrive détaché dans l’enceinte du stade olympique. Las! Épuisé par les efforts consentis, il emprunte la piste d’arrivée à contre sens, s’effondre à cinq reprises, franchit finalement la ligne soutenu par un médecin et un officiel… avant d’être déclassé au profit de l’Américain Johnny Hayes.

1916 , les J.O qui devaient se dérouler à Berlin ont été annulés , faute de première guerre mondiale .

En 1928,  Amsterdam :le Comité International Olympique organise un concours pour sélectionner l’artiste qui aura l’honneur de graver les médailles olympiques. Un privilège qui revient à l’Italien Giuseppe Cassioli. Ce dernier choisit de représenter de manière assez classique la déesse Niké, symbole de la victoire, sur la médaille. Mais en arrière-plan, il grave le Colisée romain, suggérant par erreur ou esprit partisan une origine italienne aux JO.

Erreur réparée 72 ans plus tard lors des Jeux d’Athènes de 2004. Le stade de Panathénaïko, théâtre des premiers Jeux de l’ère moderne (1896) remplacera dès lors en toile de fond sur les médailles, le fameux Colisée. Mieux vaut tard que jamais!

Henry Pearce s’est arrêté de ramer lors du quart des finales de la compétition d’aviron,  pour tranquillement laisser passer une famille de canards devant son bateau. Il s’est qualifié et a remporté l’or en finale.

1936 Berlin En difficulté dans l’épreuve olympique de qualification du saut en longueur ), Jesse Owens reçoit le concours de son principal adversaire, l’Allemand Lutz Long, qui lui aurait dit: « Tu dois te qualifier les yeux fermés. Pourquoi ne traces-tu pas une ligne de 30 centimètres avant la planche et ne cherches-tu pas à prendre ton appel de là? Cela t’évitera de mordre. » Conseil appliqué à la lettre. Mieux, Owens enlèvera le titre quelques jours plus tard sous les yeux de son plus farouche opposant, Hitler! Un point de marqué devant la propagande nazie non camouflée, lors de ces jeux mémorables .

1940 Tokyo est annulé pour cause de seconde guerre mondiale .

1956 : Boycott de l’Espagne, des Pays-Bas et de la Suisse (invasion soviétique en Hongrie), et de l’Égypte, du Liban, de l’Irak et la Chine (Formose et Canal de Suez). Les épreuves d’équitation ont lieu à Stockholm (Suède).

1960  Rome : avènement d’un des plus grands boxeurs noirs de l’histoire, l’Américain Cassius Clay, titré dans la catégorie des 81 kilos. Quelques années plus tard, alors qu’on vient de lui refuser l’entrée d’un restaurant de l’Ohio fréquenté par des Blancs, il jette symboliquement sa médaille d’or au fond du fleuve Ohio. Trente-six ans plus tard aux JO d’Atlanta une médaille similaire lui sera restituée. Un dédommagement un peu tardif pour le boxeur alors atteint par la maladie de Parkinson.

1968 Mexico :

Deux noirs Américains, Tommie Smith et John Carlos,  sur le podium olympique du 200 mètres. Tommy  brandit un bras ganté de noir la tête baissée  alors que retentit l’hymne américain pour alerter l’opinion sur la discrimination raciale qui sévit dans son pays. Il sera exclu du village olympique , quelques jours après !. Plus souriant ,Dick Fosbury: cet athlète vous dit quelque chose? Il a donné son nom à la technique aujourd’hui classique qui sert à effacer une barre à la hauteur. En 1968 pourtant, aux JO de Mexico, il est le seul à utiliser cette pratique, le saut ventral faisant l’unanimité. Et ce jeune Américain amuse beaucoup le public mexicain. Il remporte pourtant le concours. Aujourd’hui le ventral est tombé aux oubliettes.

1972 Munich :

Neuf athlètes israéliens ainsi qu’un policier sont assassinés le 5 septembre au village Olympique par des terroristes palestiniens lors d’une prise d’otages.

Valeriy Borzov est le premier sprinter européen titré aux JO, ceux de Munich (1972) en l’occurrence. Ses deux principaux adversaires, les Américains Eddie Hart et Reynaud Robinson se verront disqualifiés faute de s’être présentés au départ de la course. Ils auraient manqué le bus qui devait les conduire au stade. Stratégie d’évitement?

Dans la longue série des boycotts :

1976 Montréal , Boycott de 32 pays africains à cause de la politique de l’Apartheid en Afrique du Sud.

1980 Moscou : Les Jeux sont boycottés par 35 délégations occidentales (dont les États-Unis) pour protester contre l’invasion des troupes soviétiques en Afghanistan.

1984 Los Angeles , juste retour de bons procédés , vive l’esprit sportif et amis unis à travers le monde  : Les Jeux sont boycottés par l’URSS et 14 nations du Pacte de Varsovie.

1988 Séoul : au tour de 7 pays en faveur de la Corée du Nord de boycotter.

1996 : Atlanta : un attentat est perpétué dans le parc Olympique: 2 morts et 11 blessés.

2008 Pékin : on se souvient de la pression mises par de nombreux pays pendant la préparation des Jeux .

Menace de boycott face aux problèmes de minorités ethniques et de droits de l’homme.

L’esprit olympique est de voir participer de tout petit pays , fier d’envoyer leur représentant  pour participer, sans risque aucun de gagner vis-à-vis des grosses nations. 2000 : Sydney , épreuve de natation , image gravée à vie de cet homme ayant appris à nager depuis peu et ayant passer le cap des qualifications pour venir à Sydney se tremper aux plus grands . Sans complexe aucun ,  Eric Moussambani Malonga avait marqué les esprits par son temps très faible sur 100 mètres. Le public , tant sur place que devant son écran l’a encouragé et porté à finir , sans couler !Quatre ans plus tard, le nageur de la Guinée équatoriale avait beaucoup progressé. Mais les autorités de son pays avaient égaré la photographie de son passeport, et il n’a pas pu prendre part à la compétition. Belle illustration de la fameuse phrase de Pierre de Coubertin :  » l’important est de participer » . Pour sainte Lucie et Tuvalu , cela semble toujours valable .

Que nous réserve 2012 Londres ? Ses conditions d’hébergement des esclaves ayant fait les travaux des différents lieux et enceintes sportives ? Le service d’ordre privé ou publique dégoté au dernier moment ( surveillons les faits divers pour ces jeux d’été.)? Et que la ruée vers l’or commence . Dopage ou pas , fermons les yeux sur ce qui se passe dans le village olympique, les produits dérivés, les panneaux pub, les détritus en tout genre et crions bien fort :  Ave , Britanni Regina,  moritu te salutant  !

Duo MainTenanT

Musique : Un peu plus loin

Duo MainTenanT,  quand la main se tend vers une autre main pour un équilibre en écriture chorégraphique  de danse acrobatique . Vrillés, portés , fluidité , force et souplesse , grâce et technique , sensualité et sensibilité, vibrante complicité dans la poésie , fragile pose à l’équilibre précaire , glissés caressant la  légèreté et fermeté , gymnastique artistique , danse sportive , expression corporelle pour traduire des émotions, des sensations , des sentiments . Poésie esthétique de 2 corps en accords et en harmonie se tendant et se tenant les mains pour des portés plus hauts . Fragilité de la plume que cette frêle jeune femme( en apparence ) à la silhouette de femme enfant opposée à la carrure musculaire et sécurisante de la force contrôlée de son partenaire . Subtil mélange des essences où la féminité se marie avec finesse et délicatesse à la virilité ( au sens masculinité et non pas machisme) . Nicolas   Besnard  et   Shenea Booth qui remplace Ludivine Furnon ( son ancienne partenaire qui de son coté se produit dans le duo Osmose) .  Ancien gymnaste de haut niveau reconverti dans le cirque , esprit des numéros mains à mains  » cirque du Soleil « , de la salle de gymnastique à la piste de chapiteau ou une scène de Music- Hall  , quand main tenant une autre nous entraine loin des lois de la gravité vers le monde des rêves.

Thomas Barbey

Ring Parade: Boxe du rire , j’ose

La philosophie n’en finit  pas de se replonger dans les écrits anciens . Qu’ils soient de l’empire grec ou romain, les paroles des sages retentissent encore comme les encouragements ou invectives d’un public déchainé autour d’un ring de boxe ou de catch. Et c’est à prix d’or que sont payés les lutteurs. Match du jour , U.S.A /Italie. Les athlètes montent sur le ring salués par une fanfare tonitruante . Des cuivres toujours aussi puissant couvre le bruit de la foule . Dans un coin , caleçon ,boxer vert et noir, qui lui fait les fesses fermes et belles, peignoir rouge arborant un cavalier brodé de fils d’or dans le dos. Peut être la nécessité  de raccommoder la longueur du manteau de soie   » made in Italia », souvenir de voyage de Marco Polo ( avec dans ses bagages l’encre, les fameuses pastachiutta, les chaudes épices et la poudre, non pas celle de perlimpinpin mais des feux d’artifice, à défaut de chair à canon ). Quelle allure que ce champion là, à 2 doigts de ressembler au parrain de la pègre croisé avec un pâtre grec ! Mais il y a eu tricherie ! Le poids annoncé sur la balance a été trafiqué . Semelles de plomb ou serait-ce ses cheveux cuivrés qui renfermeraient quelques secrets de dopage. Jetterait-il l’éponge avant de commencer . Encore une fausse annonce , tu parles d’une affiche ! Mais voilà qu’arrive le sauveur, j’ai nommé Mr L’américain dans toute sa splendeur. Ah qui vivra verrat , » no limit  « à ce combat de titan! Tenue bermuda ( il ne lui manque que les étoiles pour orner les rayures de ce zèbre là ) , et pour lui tenir les épaules bien au chaud, les trapèzes, les pectoraux, les deltoïdes, les rhomboïdes rotatifs , les grands dorsaux et même quelques empreintes de frange de grands dentelés , une cape de Zorro errant dans Wall Street , cherchant sa voie dans la cité de la pomme. Et ça , dans les pommes , il ne compte pas y tomber . Combien de pêches et de marrons dans la poire avant de faire succomber son adversaire , de lui faire demander grâce? Des feintes , des esquives , il est le roi sans foi ni loi . Un vrai tueur. Mais retentit le gong , le match peut commencer. Les chauffeurs de salle ont quitté leur
mégaphone , brancher leurs transistors sur la fréquence « va y  avoir du sport ! ». Les coups pleuvent et s’abattent, uppercut , oh coups bas . Le port de la coquille et du protège- dents sont obligatoires. Et un  coups dans les gencives ! Finir avec des chicots en moins et les » bollocks »  aussi grosses que des courges revisitées par un schtroumpf. L’affaire semble vite pliée. L’européen chancelant , se désintégrant retourne dans sa zone de protection. Rose comme un cochon de lait, un nourrain, un  » Porcinet  » que Walt Disney aurait reconnu en toute dernière heure comme son fils illégitime .

Ah , les commentateurs s’emballent et rivalisent de métaphores plus abracadabrantes les unes que les autres . Les paparazzi cliquètent et électrisent l’atmosphère de leur rafale de flashs. La salle brille de mille feux comme à travers un cristal multi facettes. L’italien rase les cordes. Et sur le fil du rasoir redresse la tête dévoilant sa garde. Ah ce rasage , digne d’une exfoliation au papier de verre . Mais que lui arrive t’il? Il est scotché sur place comme hypnotisé par les yeux d’anaconda de l’américain qui  lui assène alors un coup fatal. Notre Casanova tombe à terre et mange la
poussière. Le compte à 8 commence . Va-t-il se relever ou l’arbitre après 9 et 10 annoncera la mise hors  combat. Sauvé par la cloche , Mr le marquis de Queensberry en serait fier ! Ahaha, parfois des surclassés plutôt que des séparations , cet arbitre mériterait une réprimande. Ses petits sursauts de fair play laissent à désirer. Mais qui l’a
acheté? Une sacrée allonge que cet américain , ah Oncle Sam contre Mr Spaghetti. La décision finale reste sans surprise . La défense passive n’a porté aucun recours , le score est là . Le coup comptabilisé du pepsychadelic  super lourd a vaincu le poids coq. La mouche du coche lui a volé dans les plumes. Rien à faire , plié et replié et pas de rire , c’est en se tenant l’abdomen , l’air un peu constipé  qu’il quitte le ring sous la huée et les sifflets des spectateurs consternés par cette déconfiture ! Les journalistes et chroniqueurs spécialisés en remettrons une couche et de Cargèse à l’hexagone, de la BBC à CNN, les images seront diffusées. Mais à quoi carburait -il cet homme si silencieux ( se taire c’est rare !) avant le gong aux cheveux oxydés, gominés. Pas sûr qu’on lui décerne le prix Nobel de culture physique. Alea jacta est , jette la serviette et va t-en chanter la chansonnette. Mon écran se gondole de rire tellement il en tenant une couche. On lui connaissait une double liaison à cet âne, si si c’est vrai ! La géométrie et les angles d’un
triangle, Mr Pythagore  en a édicté un théorème :se pine trop , nique  magne et ton statut orbital des frustrations en haine, d’éléphantiasis en  orchite, point ne te quitte et te voilà couché sur le papier comme un Bérurier noir ( un fraisier , un pâte de coing que cette douceur , un Dard que dis -je , un Ali Baba Rabelaiso- épicurien)  ,prêt à la démission, qui n’a rien compris au pitch du film qui vient de se jouer sur le ring parade . Comme quoi la philosophie mène à tout et à rien.