Oniriques visions de Jee Young Lee

petite-fille-aux-allumettes-jee-young-lee-creates-dreamscapes

Little matchbox girl – La petite fille aux allumettes

surreal-art-studio-jee-young-lee-creates-dreamscapes

Blackbird

 

 

Les ficelles d’une ouverture en noir& blanc

Mihai Criste (52)

Marta Otlowska

surreal8-600The girl Who dreamt too much

surreal13smallCosy Automn

Coeur d’ échiquier impair et passe

Pierre Raser, Jeu d'échecs, bilboquet, lampe, pichet 1953_thumbComme une fêlure
Une égratignure
Un vase trop plein évasé
Evadé, ébréché
Un cœur de pierre
Précieux comme un diamant
Un roc où les vagues de larmes
Déferlent au firmament
Non conforme à la règle du jeu
Sur l’échiquier de la vie
Case de vide
Des regrets des non -dits
Page éraflée d’écriture inconnue
Relief d’un braille
Langue des signes
Qui dessine un noir dessein
De la courbe d’un sein
Aréole d’un ange
Qui a perdu son U

NEWS_1364922440D’une plume arrachée
A ses ailes
Chute sur la terre
Foudroyé en plein vol
D’une flèche acérée
Eclat de miroir taillé
En pointe assassine
Et laisse à demi mort
Ou à demi vivant
Survivant
D’une longue agonie
En carbone
Et en mine dépitée
Un cœur , sur le carreau
Laisse ruisseler
Visqueux et cailleté
Sa substance vitale
Du labyrinthe de sa mémoire
Secouant les puces et les tics
Squelettiques tocs

1355416795455_source

De sa toque corsetée
Et du ruban encré
D’une machine qui écrit
Ou qui crie
frappe la marguerite
Et ses pétales désuets
D’un  » je t’aime , un peu
Ou pas du tout »
Un itou quand T
Il perd et d’un X
Malade, crachant le sang
Les glaires
Sortent les doutes
Et jettent les sorts
Sacrifiant les amours
À l’autel de l’impasse
A la rue des impairs
Alibi sans abri
Orphelins de misère
Païens nécessiteux

De l’échiquier de vie
Pas encore éjectés

89568480574ca9cb88803823ef766637

Mère d’ un dieu
Père qui manque
En silence désaveu
Enfantant le mépris
Les rejetons blafards
Bavards et bataves
Quittent alors les placards
Les bureaux, les tiroirs
Bourreaux des formulaires
Candidature multiple
En cocote de papier
Voyez les recycler
Le jour des funérailles
Perles des couronnes
Fleurs artificielles
Au moment du banquet
Et du bouquet final
Feux, on les croyait
Fous ils annonçaient
Le retour de l’âme
Le retour de flamme
Honte et déshonneur
Boulets et chaines
Comme bagne à perpète
Hongre, âne ou mulet
Bas les masques
Les castrés

LadyLuck49_origin_1

Batavia
Quelle salade
Et dans ce charabia
Glossolalie d’une repentie
Apprenant en rime
Envers et contre tous
De virage en dévers
Quitte le prosaïque
Casse la mosaïque
Du dernier mohican
Elle gardera sa plume
Dans l’encrier du temps
La replonge à jamais
Le crayon à la mine défaite
Crève la bulle
Ange à la gomme
Cœur à la noix
A qui se vouer

bille-boulard-05-800x800

Y a plus de saison
Feuilles d’ automne
L’été se pèle
Et quand sang mêle
Le flacon du divin
En nectar et en miel
Barbouillant
Barbotant
Dans les mots
Dans les flaques
Du printemps en hiver
De Noël avant l’heure
Renaissant à la vie
Une réincarnation
Comme d’un cadavre exquis
Le vase de ses nuits
En jouant sur les mots
En breton, en latin
Peut -être en grec ancien
La mémoire revenue
Boira le vin nouveau
Et du pain sur la planche
Plongeoir du salut
Le diamant en sautoir
Va piquer une tête
Et ramener sa fraise
Egratigne le miroir
Repose enfin les pièces
Loin du château de cartes
Rois, fous et reines
Paillette et pacotille
Cotillons et corsets
Balayés d’un revers
Voient les cases
Accueillir
De belles perles de verre
Jeu de l’imaginaire
Plus serein et heureux
D’une procrastination
Délivrée, elle s’échappe
Une oblomoverie
Amnésie, inertie
Enfin elle est guérie.

Photographies du Net

Texte:Pascale Lafraise

Igor Morski

igor-morski-

 

Joyeuses Pâques

vasko-taskovski18

Igor Morski

igor-morski-10

 

Surréaliste-IgorMorski

 

imageIM5