… !!!

 

tazamadoz-JesusMGarcia

Publicités

Erykah Badu – Didn’t Cha Know

De la théorie à la pratique: recommandations et formatage, l’ Education Nationale se donne un genre.

new-evolution

Le rôle de l’ école .. Education ou enseignement . Dans les matières proposées , certaines ont l’appellation « éducation » : éducation physique , éducation civique. La première semble , sous ce nom se démarquer d’une éducation mentale , intellectuelle à moins qu’elle ne soit de toute évidence   complémentaire . Apprendre à mettre en mouvement les muscles de son corps pour en tirer une meilleure connaissance, une augmentation de ses capacités. Education intellectuelle , apprendre à mettre en mouvement les connexions cérébrales , les fonctions cognitives, les différents modes de mise en « apprentissage » ( sciences de l’ Education ) pour en tirer une meilleure connaissance, une augmentation de ses capacités . Un des buts fixés est d’autonomiser le jeune esprit en lui donnant les moyens pédagogiques pour y parvenir. Des têtes pensantes dans un corps sain , rien de plus positif que ce pieux vœux. L’école de la République cherche à éduquer ses enfants . Eduquer ou formater ? Les classes surchargées ressemblent plus à un élevage en batteries de volatiles destinés à être consommées à bas cout. A qui revient le droit ou le rôle, le statut d’éduquer un enfant , de lui transmettre des bases de savoir ? Le savoir- faire s’acquiert par la mise à disposition d’outils supplémentaires à ceux que l’expérience par soi- même vous fournit. En cela, les professionnels pédagogiques ( étymologiquement science de l’ enfant) sont les personnes ad hoc. Le savoir -être , quant à lui devient sujet de polémique. L’éducation civique possède intrinsèquement la vertu d’expliquer les rouages du système démocratique tant au niveau de l’ Etat français, de la région , de la commune que celui d’une classe, d’un groupe d’individus. Les notions élémentaires du vivre ensemble sont abordées: écoute, respect, tolérance, droit d’expression… Certains professeurs mettent à profit ce temps pour ouvrir le débat ou percer l’abcès entre les élèves suite à un incident survenu dans l’enceinte de l’école ou aux abords. Propos raciste ou sexiste, comportement agressif, injurieux, dangereux pour un individu ou pour la collectivité. Des indications venant du ministère de l’éducation en relai avec les autres autorités sont reçues avec plus ou moins acceptation quant aux contenus , supports audio ou visuels pour aborder des thématiques particulières. Diététique alimentaire, geste citoyen de base comme le tri sélectif des déchets, lutte contre le harcèlement et le racket, laïcité… Autant de campagnes nationales  visant à faire passer des messages auprès des enfants pouvant servir d’intervenants directs auprès de leurs parents.

D’autres problématiques en revanche semblent plus sujets à controverse et peuvent soulever le bien fondé de leur place dans les programmes scolaires. Nouveauté et effet de mode que l’ ABC de l’égalité devant être une lutte contre les différences de traitement entre filles et garçons devant  soulever le voile sur les inégalités toujours présentes dans l’évolution de carrières, de salaire et la place réelle des femmes dans le monde du travail ( se ressentant déjà au niveau de la réussite et des orientations lors de la scolarité) qui se transforme en pugilat médiatique entre les pro et anti « théorie des genres ».

Sur le site ABCD de  l’égalité on peut trouver les textes officiels :

  • Convention interministérielle pour l’égalité des filles et des garçon à l’école signée par le ministre de l’éducation, la ministre des droits des femmes, le ministre du travail, le ministre de l’agriculture, la ministre de l’enseignement supérieur et celle chargée de la réussite éducative. Elle a pour ambition de faire acquérir et de transmettre une culture de l’égalité entre les sexes, de renforcer l’éducation au respect mutuel et de s’engager pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude.
  • Article sur l’égalité des filles et des garçons à l’école qui est une obligation légale et une mission fondamentale pour l’éducation nationale. Des disparités existent toujours dans les parcours scolaires des filles et des garçons et influencent les choix d’orientation. Un des objectifs est de rééquilibrer les filières professionnelles, scientifiques et technologiques.

Sont proposés des outils de formation pour les enseignants, outils pédagogiques et des ressources documentaires  à télécharger afin de mettre en applications ces directives. Englobant les matières comme les arts visuels, l’histoire des arts, la maitrise de la langue ( Français, Histoire, cours d’Art Plastique, Education Civique) ainsi que l’Education Physique et Sportive , le programme à mettre en œuvre revêt de nombreux aspects . L’épine dans le pied est la notion de construction de l’identité sexuée de l’enfant , notion de genre.

      Le genre en grammaire française est du nombre de 3: féminin , masculin et épicène ( mot qui a un double genre masculin et féminin et n dont la forme ne varie pas comme acrobate, architecte, artiste, camarade, concierge, élève, enfant, secrétaire et beaucoup de termes désignant des professions). Dans une succession de mots liés par la conjonction de coordination  » et » le masculin l’emporte quant à accorder l’adjectif qualificatif les concernant : les filles et les garçons  heureux et joyeux transmettaient leur bonne humeur lorsqu’ils se retrouvaient ensemble. Exception de la langue françaises que certains noms communs masculin au singulier devenant féminins au pluriel : un grand amour, de belles amours idem pour délice et orgue. Autre particularité pour les gens  si l’adjectif est placé derrière lui , il est de genre masculin . Si l’adjectif le précède  il devient féminin: les gens bornés mais les petites gens .

Avoir un genre ou se donner un genre n’est pas du domaine de cette théorie . Le genre est la détermination sexuée , son identité au regard de son sexe ( définition par les éléments anatomiques extérieurs visibles, confirmés par les organes génitaux reproducteurs internes visualisés en échographie ainsi que le caryotype ). Sexe , le mot est lâché, celui qui fait peur ou fait fantasmer.

       Echo ou miroir déformant des grandes lignes du plan ABCD, la crainte de certains parents, suite à des rumeurs, a grandi sur les contenus et aboutissants d’un tel programme associant malgré eux le terme « genre » à d’autres recommandations en matière d’éducation préconisées par la branche Europe de l’  organisme digne de foi Organisation Mondiale de la Santé( agence des Nations Unies) conjointement avec l’Agence du Gouvernement Allemand pour l’ Éducation à la Santé ( Document intitulé en anglais standards for sexuality education in Europe élaboré à Cologne en 2010 par le centre fédéral pour l’éducation en santé BZgA), dans un document de 83 pages présents selon les traductions sur les bureaux des ministères de l’ Education et celui de la Santé dans chaque pays d’ Europe.

Document original http://www.bzga-whocc.de/?uid072bde22237db64297daf76b7cb998f0&id=Seite4486

Quelques grandes lignes préconisées pour l’éducation affective et sexuelle des enfants en fonction de leur tranche d’âge  ont été reprises en ne mettant en exergue que certains éléments capable d’amorcer une polémique. Le document initial de 69 pages ( bibliographie de référence incluse) reprend l’historique de la libération sexuelle , de la mise en place de cours d’éducation sexuelle en Europe et de la nécessité de chercher à établir des normes communes d’informations à donner à la jeunesse , en fonction de leur âge, de leurs demandes en s’appuyant sur les études scientifiques faites en ce domaine. Apporter des réponses adaptées aux interrogations formulées dans le contexte scolaire ( formel) pour compenser ou suppléer à celles parfois erronées ou absentes délivrées par un milieu informel ( non professionnel) comme les parents (sous le joug des tabous religieux ou sectaires), par l’entourage et l’environnement audiovisuel ( télévision, séries , téléréalités, vidéo clips , images publicitaires, presse enfantine et pour adolescents et Internet).

Il présente ensuite la Matrix , tableau synthétique des résultats de ce travail . A chaque tranche d’âge 0-4 ans , 6-9, 12-15, 15 et plus 6 rubriques sont détaillées :Relations et styles de vie , sexualité santé et bien-être, sexualité et droits, déterminants sociaux et culturels de la sexualité ( valeurs et normes), le corps humain et son développement, fertilité et reproduction. 3 colonnes à ce tableau : informations à donner, compétences que le jeune est en mesure d’avoir, attitudes pour aider le jeune dans sa réflexion .

Rien de bien nouveau dans ce document et si facile d’en prélever des extraits pouvant laisser libre cours à l’interprétation de chacun en fonction de sa sensibilité propre, de ses limites d’acceptation , de ses croyances ( au sens sociologique du terme  qu’elles  soient religieuses , culturelles , ethniques , morale etc…) .Il aurait été plus intéressant d’en reprendre et de développer tel qu’il est préconisé les attitudes et aide vers les pistes de réflexion qui s’adressent à tous.

   Il reste néanmoins un outil scientifique ne laissant peu de place aux notions de sentiment , perception du corps réel modifié par l’émotion, l’état affectif , des éléments faisant partie intégrante des fonctions cognitives ( étudiées scientifiquement) où le mot amour n’apparait peu au détriment de plaisir, jouissance, satisfaction et bien -être ( si familier pour justifier l’attitude à adopter dans les normes et les valeurs de la société de consommation occidentale ).

Parité ou égalité entre filles et garçons, lutte contre les discriminations en tout genre, de la vulgarisation à la banalisation d’étapes physiologiques et psychologiques primordiales pour le devenir ou le formatage des futurs adultes, ces programmes et recommandations livrés aux différents ministères deviennent des chevaux de bataille pour les politiques où leurs seuls enjeux personnels utilisent les détournements extrémistes des anti.

                        Campagne de désinformation, rumeurs diffusées à la vitesse excessive des réseaux sociaux relayant les écrits de quelques lignes twittées, la théorie du complot s’empare de la « théorie du genre » . ABCD , les français semblent coincés dans la bêtise anale , comme pourrait le dire ce bon Mr Freud, ce stade anal lié à une notion de propreté, d’apprentissage du contrôle sphinctérien. Mettre encore des couches au bébé, il ne maitrise pas encore l’usage du pot. A se demander qui a tout intérêt à infantiliser continuellement la masse. Les recommandations ne sont pas des injonctions, sauf en matière postale lorsqu’elles accompagne une lettre ou un colis avec accusé de réception. Brouiller les antennes , les capteurs pour créer une incompréhension ou une mauvaise interprétation générale afin de noyer le poisson ou de jeter le bébé avec l’eau du bain  sur des problèmes de fond plus graves ( cf les résultats P.I.S.A, programme international pour les acquis des élèves et évaluation des compétences dans le domaine de la lecture, les mathématiques et les sciences). Passionnant de voir surfer sur la vague les médias de tout horizon dés qu’un événement touche la sphère privée et intime. Frasques romantico-sexuelles d’une personnalité du Gotha, mise en cause d’une orientation ou identité sexuelle, tout est prétexte.. De la participation programmée de sportifs aux Jeux Olympiques d’hiver, de la candidature à un poste à responsabilité, de la bienséance de blagues sur les blondes (pas seulement les cigarettes ou les bières ) , tout cela ne vous rappelle t-il pas quelque chose ? La liberté de légiférer sur les égalités fera taire le bon sens, l’esprit critique. Tout propos devient acte de terrorisme intellectuel, sexiste, raciste, réac, anticonstitutionnel. La dictature du politiquement correct, des consignes et recommandations dans l’information, les compétences et les attitudes et conduites à tenir pour orienter la pensée unique , dresser et redresser (rééduquer) enfants et parents en les soumettant à des normes de valeurs édictées. Le monde occidental est une grande baignoire et si vous n’en soulevez pas la bonde , quand elle débordera prenez gare à la douche froide.

Lecteur-Lectrice : Inégalité , circulez y a rien à voir !

4316_original

reka_web

4a338b02cd36fe9e61aff4261b72a5514ca3606b40c95

tumblr_m70i8kYyUH1rw471fo1_500

Low Roar – Patience

Fille à bas – Helmut Newton

 

helmut-newton-monaco-1998

X-Ray Séduction

xray

high-heels-Xray

Miss-TSA1